Les globes de Mercator sont des productions pionnières commanditées par l’empereur Charles Quint. Ils forment une paire homogène. De grande dimension (42 cm), ils devinrent rapidement célèbres ; bien distribués, ils seront disponibles durant près de quarante ans sans modification. Ce sont les seuls globes imprimés produits par Mercator.

L’élargissement du monde

La production cartographique de Mercator émerge au XVIe siècle, à un moment où se déploie en Europe une dynamique innovante favorable à de nouvelles interrogations […]

 
0 commentaire

Les débuts de la cartographie terrestre

La prise de conscience du temps et de l’espace se perd dans le lointain passé de l’homme. Ce sont les étoiles, à la fois horloge et calendrier, qui vont progressivement permettre de fixer des repères […]

 
0 commentaire

Les débuts de la cartographie céleste

C’est à la science grecque qu’il faut remonter pour retracer l’histoire occidentale des représentations globulaires célestes […]

 
0 commentaire

L’apport de Ptolémée

On pourrait dire du Grec Ptolémée qu’il est, à la fois, le dernier grand cartographe et astronome de l’Antiquité et le premier du monde occidental […]

 
0 commentaire

Les globes imprimés

Dans un premier temps, les globes étaient des exemplaires uniques réalisés à la main. L’imprimerie permet la fabrication de globes à bon marché en séries limitées […]

 
0 commentaire

Les précurseurs

Le plus ancien globe terrestre conservé est l’œuvre de Martin Behaim. Réalisé en 1492, il reflète l’état des connaissances géographiques juste avant la première expédition de Christophe Colomb […]

 
0 commentaire

Les globes imprimés de Mercator

Mercator devient fabricant d’instruments scientifiques, dessinateur, graveur et enlumineur. Il crée ainsi des globes et des cartes géographiques […]

 
0 commentaire

Où trouver les globes de Mercator

On ne sait pas combien de globes Gérard Mercator a réalisé de son vivant, ni combien ont été encore produits après sa mort. De nos jours, moins d’une trentaine de paires se sont répertoriées […]

 
0 commentaire