L’imprimerie

L’imprimerie

Dans l’introduction de l’ouvrage 1'000 Lausanne de Marcel Imsand en 1969, Jacques Chessex déclare : « depuis une quinzaine d’années, Lausanne est l’un des centres européens des arts graphiques. […] A Lausanne des centaines de photographes, de typographes, de maquettistes, de relieurs, constituent une population spécifique, unique en Europe, qui donne à cette ville une réputation remarquable et qui lui assure une intelligence singulière des problèmes du livre » (p. 15). L’édition lausannoise connaît effectivement un essor international depuis les années 1940, et comme le souligne Chessex, il n’est pas dû à la seule qualité des éditeurs ou des écrivains, mais à toute une chaîne de fabricants du livre, au sein d’un processus de production foncièrement collectif. Le savoir-faire des imprimeurs en particulier y joue un rôle déterminant, faisant de Lausanne un haut lieu de l’impression du beau-livre d’art et de photographie. Bien au-delà du seul encrage, une grande part de la mise en forme des ouvrages s’accomplit alors au sein même des imprimeries, puisque jusqu’au début des années 1960, le maquettiste est encore employé directement par elles, la mise en page se finalisant en contact direct avec la production matérielle du volume, avec l’encre et les machines.

Nombre des livres de photographie lausannois de la période sont réalisés en héliogravure, technique d’impression en creux permettant une richesse de nuances et une densité de noirs hors du commun. Or, cette qualité artisanale, loin d’être confinée à des produits de luxe, est au contraire tributaire du passage à une échelle industrielle de production, l’héliogravure ne se rentabilisant qu’à partir de plusieurs milliers d’exemplaires. Plutôt que de se contredire, la démocratisation de la lecture ambitionnée par les grands clubs de livre et la recherche d’une excellence matérielle et technique vont pour un temps aller de pair : de façon remarquable, le pari d’une production de masse aura ici été la condition même de la beauté de ces livres.