Lausanne en livre

Lausanne en livre

Si le livre de voyage constitue une grande part de l’édition photographique des années 1950 et 1960, le regard porté vers l’ailleurs peut également se retourner et faire entrer dans cette catégorie du voyage et du tourisme le lieu même de création des livres. La présence à Lausanne de plusieurs éditeurs actifs dans le domaine ne va ainsi pas manquer de favoriser la publication de toute une série d’albums sur le chef-lieu vaudois, en nombre important pour une ville de cette taille. En dépit de constantes dans les sites, monuments et parcours privilégiés, les volumes se révèlent diversifiés dans leur forme comme dans leurs visées. Certains s’inscrivent dans une veine documentaire et patrimoniale incarnée prioritairement à Lausanne par la collection Merveilles de la Suisse des Editions Marguerat ; d’autres revendiquent un traitement plus ouvertement subjectif et poétique, tel le Lausanne d’Henriette Grindat pour la Guilde du Livre, dans lequel l’image de la cité lémanique se plie explicitement au modèle parisien ; d’autres enfin cherchent avant tout à mettre en scène une ville pleine de vitalité et de modernité, tel le volume qu’Yvan Dalain publie à la veille de l’Expo 64, ou délaissent plus encore les monuments pour les habitants, les modes de vie, les atmosphères et les surprises de la rue, comme le fait Marcel Imsand en 1969.