Présentation du projet

Les lacs sont des écosystèmes fascinants et d’importantes ressources naturelles pour l’approvisionnement en eau potable, la pêche, les activités de récréation et le tourisme. Préserver une excellente qualité de l’eau, afin de maintenir ces hauts lieux de biodiversité, est d’intérêt public.

Cependant, les lacs sont extrêmement sensibles aux modifications du sol et au climat, ainsi qu’aux sources de nutriments et de polluants. Par conséquent, ils fournissent des signaux précurseurs des changements environnementaux au-delà des frontières nationales, en intégrant les informations sur la totalité de leur bassin versant.

Le réchauffement global a des effets particulièrement marqués sur les lacs des régions alpines. L’eau des lacs se réchauffe constamment, ce qui augmente leur stratification et modifie la composition et la diversité des algues. Un retour possible des proliférations de cyanobactéries toxiques Planktothrix rubescens pourrait détériorer l’approvisionnement en eau potable et la pêche. Avec la plateforme LéXPLORE, nous souhaitons installer la station de surveillance la plus avancée au monde, pour étudier les effets de ces changements et fournir aux autorités responsables des informations fiables.

LéXPLORE (Lac Léman Exploration)

Plateforme et déploiement des instruments pour des mesures en temps réel.

LéXPLORE est un projet commun entre l’Université de Lausanne, l’EPFL, l’Université de Genève, l’Eawag, et leurs groupes de recherche internationaux en écologie des lacs, sous la coordination du Centre de Limnologie de l’EPFL.

La plateforme expérimentale LéXPLORE sera installée près de Pully à une profondeur de 110 m et pour une période de 10 ans. Cette plateforme sera équipée d’instruments scientifiques, pour étudier le lac, ainsi que les échanges avec l’atmosphère. Ces instruments de pointe permettront d’obtenir des observations simultanées et uniques des processus couplés physiques et biologiques.

Leurs déploiements in-situ fourniront des mesures à très haute résolution spatiale et temporelle, et permettront d’acquérir d’incroyables observations en terme de fréquence, de longue durée, de continuité et de fiabilité. En même temps, la plateforme fournira des informations sur le lac entier, grâce à la télédétection et au déploiement de véhicules sous-marins automatiques.