Visages : histoires, représentations, créations

Envisager le visage sous tous les angles.

Comment l’expressivité du visage est-il valorisé dans le cinéma des années 1920 ? Quelles identités se dessinent-elles dans les autoportraits de l’Art Brut ? Comment les théories physiognomoniques ont-elles hiérarchisé les êtres humains ? Quelle expérience les grands brûlés vivent-ils, mis face à la défiguration ? Quels signes du faciès sont-ils annonciateurs de la mort chez le philosophe romain Celse ? En quoi la morphologie du visage donne-t-elle des indications sur l’anesthésie à pratiquer ? Qu’est-ce que le travail d’un « épithésiste » ?

Ce sont parmi les multiples questions abordées dans cet ouvrage interdisciplinaire qui fait se croiser diverses disciplines (sciences de l’Antiquité, cinéma, histoire de l’art, littérature, criminologie, neuropsychologie, sociologie, philosophie et pratiques médicales et cliniques) autour du visage de l’Antiquité à nos jours.

Le volume dirigé par Brigitte Maire (Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité), Martine Hennard Dutheil de la Rochère (Section d’anglais), Laurent Guido, Francesco Panese et Nathalie Roelens, est accompagné de deux leporelli du photographe Olivier Roller et préfacé par Jean-Jacques Courtine.

Laurent Guido, Martine Hennard Dutheil de la Rochère, Brigitte Maire, Francesco Panese, Nathalie Roelens (dir.), Visages : histoires, représentations, créations, Lausanne, Éditions BHMS, 2017.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Martine Hennard Dutheil de la Rochère

Brigitte Maire

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin