Les couleurs de la vieillesse. Histoire culturelle des représentations de la vieillesse en Suisse et en France (1940-1990)

Au cours du XXe siècle, la vieillesse a radicalement changé de visage…

L’éventail des couleurs de la vieillesse reflète des transformations profondes. Parmi les vieillards encore verts, des seniors argentés profitent d’une retraite dorée. A contrario, le vieillissement démographique pèse sur l’avenir supposément noir des assurances sociales. Ces représentations colorées oscillent entre des valeurs positives et négatives.

Le livre de Dominique Dirlewanger retrace l’évolution des regards portés sur la vieillesse entre 1940 et 1990. Sous l’influence croisée du poids démographique des vieillards et de l’allongement progressif de la durée de vie, les représentations de la vieillesse se recomposent. Loin d’être une catastrophe, la vieillesse entendue comme nouvel âge représente un formidable progrès, probablement l’un des plus importants qu’a connus l’espèce humaine.

L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat à la Section d’histoire de la Faculté des lettres.

Dominique Dirlewanger, Les couleurs de la vieillesse. Histoire culturelle des représentations de la vieillesse en Suisse et en France (1940-1990), Neuchâtel, Éditions Alphil Presses universitaires suisses, 2018.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Dominique Dirlewanger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin