Le temps long des réseaux sociaux numériques

Réinscrire les réseaux sociaux numériques dans le temps long historique.

Depuis leur émergence au milieu des années 2000, les réseaux sociaux numériques favorisent et provoquent une accélération de la circulation des informations, les transformant en médias à part entière. Si la (relative) nouveauté des technologies et infrastructures utilisées par les réseaux sociaux numériques est bien documentée, celle des pratiques des utilisateurs/acteurs de ces services dans les modes d’émergence et de circulation de l’information l’est moins.

Ce dossier du Temps des médias, coédité par Martin Grandjean (Section d’histoire) souhaite mettre au centre de sa démarche une série de questionnements touchant à l’interaction entre (nouvelles) technologies, rythmes ou formats de l’information et (nouveaux) acteurs. Si le cas des réseaux sociaux numériques est considéré comme emblématique de nouveaux modèles de production et de circulation des informations, ce dossier s’appuie sur des approches diachroniques qui permettent ainsi de réintroduire une pluralité de temporalités dans l’étude des réseaux sociaux numériques.

Martin Grandjean, Frédéric Clavert, Cécile Méadel (éds.), Le temps long des réseaux sociaux numériques, Le Temps des Médias, Paris, Nouveau Monde Éditions, vol. 2, n°31, 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Martin Grandjean

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin