Jane Austen’s Civilized Women : Morality, Gender and the Civilizing Process

Nouveau regard sur l’écrivaine Jane Austen.

L’ensemble des six romans de l’écrivaine anglaise Jane Austen (1775-1817) et ses œuvres de jeunesse (Juvenilia) sont étudiés dans cet ouvrage en les replaçant dans le contexte de la société civile et de la question du genre.

Enit Karafili Steiner (Section d’anglais) réévalue le travail d’Austen en s’appuyant sur les théories du développement sociétal des Lumières écossaises, sur les discours romantiques au sujet des rôles attribués aux genres, sur les théories sociologiques modernes concernant le processus de civilisation et sur les positions féministes postmodernes quant au développement moral et aux relations interpersonnelles.

Jane Austen est présentée comme une écrivaine qui non seulement a participé aux débats de la fin du XVIIIe siècle, mais qui est capable de répondre aux préoccupations de nature théorique et pratique du XXIe siècle.

Enit Karafili Steiner, Jane Austen’s Civilized Women : Morality, Gender and the Civilizing Process, London, New York, Routledge, 2012.

TOUTES LES NOTICES DE

Enit Karafili Steiner

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin