Des machines et des hommes. Masculinité et technologie dans le cinéma américain contemporain

Explorer les liens entre masculinité et technologie dans le cinéma américain.

Situé à la croisée des études filmiques et des études genre, cet ouvrage explore de façon critique le rôle central que joue l’imaginaire des technologies dans la légitimation de la masculinité des héros du cinéma américain contemporain. En effet, de 2001 (1968) à Avatar (2009), en passant par Star Wars (1977-2005), Terminator (1984) et Matrix (1999), ce cinéma construit depuis plus de quarante ans ses modèles de masculinité à partir d’un rapport antagoniste à la modernité technologique et à la rationalité scientifique. Or cet état de fait s’avère paradoxal dans le cadre d’une institution aussi « technicienne » que l’industrie hollywoodienne.

L’ouvrage de Charles-Antoine Courcoux (Section d’histoire et esthétique du cinéma) interroge cette contradiction en examinant des films emblématiques tels que Terminator, Matrix, I, Robot, mais aussi Duel, Rambo II ou Gladiator. L’auteur montre ainsi combien le cinéma états-unien forme un espace de restructuration imaginaire des masculinités dominantes dans leurs relations à la technologie.

L’ouvrage est publié dans la collection « Emprise de vue. Cinéma contemporain et technologie », consacrée à l’impact des récentes mutations technologiques sur les représentations cinématographiques dominantes.

Charles-Antoine Courcoux, Des machines et des hommes. Masculinité et technologie dans le cinéma américain contemporain, Genève, Georg, 2017.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Charles-Antoine Courcoux

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin