Conservative Reductionism

Pour un réductionnisme conservateur.

Cet ouvrage expose une nouvelle théorie de la relation entre la physique et les sciences spéciales dans le cadre du fonctionnalisme. Il soutient qu’il est erroné de concevoir une opposition entre les propriétés des sciences spéciales telles que la biologie et les propriétés physiques. Toutes les propriétés qui existent dans le monde, y compris les propriétés physiques, sont des propriétés fonctionnelles, et toutes les descriptions vraies des sciences spéciales peuvent en principe être réduites aux descriptions physiques.

Le livre de Michael Esfeld et Christian Sachse, tous deux de la Section de philosophie, développe des arguments qui conduisent à un réductionnisme ontologique conservateur. Il développe ensuite la réduction fonctionnelle en une réduction conservatrice en introduisant des sous-types fonctionnels coextensifs aux types physiques, illustrant ce réductionnisme conservateur au moyen d’études de cas de la biologie (notamment la relation entre la génétique classique et la biologie moléculaire).

Michael Esfeld, Christian Sachse, Conservative Reductionism, London, Routledge, 2011.

TOUTES LES NOTICES DE

Michaël-Andreas Esfeld

Christian Sachse

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin