Aymon de Montfalcon. Mécène, prince et évêque de Lausanne (1443-1517)

Portrait pluridisciplinaire d’Aymon de Montfalcon.

Par sa carrière de diplomate, ses fonctions de prince d’Empire et ses préoccupations pastorales, mais aussi en raison de ses intérêts littéraires et artistiques, Aymon de Montfalcon (1443-1517) se profile comme un représentant privilégié de son temps. Politique avisé, au service de la Maison de Savoie, le prince-évêque est aussi un mécène averti. Le portail gothique de la cathédrale de Lausanne ou le Château Saint-Maire en gardent le souvenir.

Ce numéro d’Études de lettres, édité par Bernard Andenmatten (Section d’histoire), Dave Lüthi (Section d’histoire de l’art), Jean-Claude Mühlethaler (Section de français) et Brigitte Pradervand, par sa pluridisciplinarité (histoire politique et religieuse, littérature, histoire de l’art et de l’architecture), permet de mieux cerner l’un des plus intéressants prélats ayant occupé le siège épiscopal lausannois, entre Moyen Âge et Renaissance.

Le volume contient les actes du colloque organisé à l’UNIL en 2017 et s’inscrit dans le cadre des recherches menées au Centre d’études médiévales et post-médiévales (CEMEP) de la Faculté des lettres. À découvrir sur OpenEdition Journals.

Bernard Andenmatten, Dave Lüthi, Jean-Claude Mühlethaler, Brigitte Pradervand (éds.), Aymon de Montfalcon. Mécène, prince et évêque de Lausanne (1443-1517), Études de lettres, n°308, 12/2018.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Bernard Andenmatten

Dave Lüthi

Jean-Claude Mühlethaler

Études de lettres

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin