À l’italienne. Narrazioni dell’italianità dagli anni Ottanta a oggi

Combien d’italianités y a-t-il ?

Les recherches en sciences sociales des dernières décennies ont mis en évidence que le concept de « culture » ne coïncide pas avec un système fermé à l’intérieur des limites ethniques, géographiques, politiques d’une nation. Cette idée suggère d’observer l’imaginaire lié à un peuple (à son histoire et civilisation, à sa langue et sa littérature, à son territoire et à ses coutumes) en dépassant la dimension nationale, voire locale.

L’ouvrage dirigé par Niccolò Scaffai (Section d’italien) et Nelly Valsangiacomo (Section d’histoire) s’inscrit dans cette perspective, en s’adressant au cas de l’italianité, depuis les années 1980, qui ont vu des grandes transformations dans les sociétés occidentales.

Les essais qui composent le volume interrogent les narrations plurielles de l’italianité, leurs formes et leurs acteurs et actrices ; ils portent notamment sur les différentes interprétations de l’italianité en Suisse, les questions de traduction de la littérature italienne, le design italien, ou la vision de l’Italie dans le cinéma suisse.

Ce livre s’inscrit dans le cadre du Pôle de recherche sur l’italianité (RecIt) de la Faculté des lettres, qui regroupe italianistes et historiens autour de la question de la notion d’italianité et de ses variantes et transformations.

Niccolò Scaffai, Nelly Valsangiacomo (a cura di), À l’italienne. Narrazioni dell’italianità dagli anni Ottanta a oggi, Roma, Carocci, 2018.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Niccolò Scaffai

Nelly Valsangiacomo

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin