Conférenciers

valerie-amiraux

Valérie Amiraux est professeure de sociologie au département de l’Université de Montréal, en détachement de son poste de chargée de recherche au CNRS. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en étude du pluralisme religieux (CRSH). Elle a surtout travaillé sur le pluralisme religieux, les relations entre minorités musulmanes et sociétés européennes et québécoises, l’islamophobie et les discriminations à raison de la religion. Depuis 2010, elle dirige une équipe de recherche qui développe une approche théorique et des ethnographies concernant l’articulation entre pluralisme et radicalisation. Empiriquement, ces recherches portent principalement sur les populations juives et musulmanes.

Parmi ses publications les plus récentes figurent :

  • Amiraux, V, « Visibility, transparency and gossip: how did the religion of some (Muslims) become the public concern of others? », Critical Religious Studies, vol 4(1) (2016), pp 37-56.
  • Amiraux, V et F Desharnais, Salomé et les hommes en noir, Bayard Canada, 2015.
  • Amiraux, V et D Koussens, Trajectoires de la neutralité, Presses de l’université de Montréal, 2014.

jose-casanovaJosé Casanova est pofesseur au Département de sociologie à l’Université de Georgetown et dirige le Berkley Center’s Program on Globalization, Religion and the Secular. Il a publié des travaux touchant à des sujets très variés, dont religion et globalisation, migration et pluralisme religieux, religions transnationales, et théories sociologiques. Son oeuvre la plus connue, « Public Religions in the Modern World » (1994), est désormais un classique dans le domaine et a été traduit en cinq langues. dont l’arabe et l’indonésien. En 2012, Casanova a été récompensé par le Prix de Théologie par la Salzburger Hochschulwochen pour son travail d’une vie dans le domaine de la théologie.

Parmi ses publications les plus récentes figurent :

    • Banchoff, T., Casanova, J. The Jesuits and Globalization: Historical Legacies and Contemporary Challenges, Georgetown University Press, 2016.
    • Casanova, J. « Secularisation, Religion, and Multicultural Citizenship », Religions and Dialogue: International Approaches. Ed. Wolfram Weisse et al. Münster: Waxmann, 2014: 21-32.
    • Casanova, J. Secular and Sacred? The Scandinavian Case of Religion in Human Rights, Law, and Public Space, Vandenhoeck & Ruprecht, 2014.

Mark Chaves est professeur de Sociologie, Science des religions et Divinité à l’Université Duke (Etats Unis d’Amérique). Entre autres projets, il dirige la National Congregations Study (NCS), une enquête nationale de grande envergure représentative des congrégations religieuses. La NCS a été menée trois fois : en 1998, en 2006 et en 2012. Elle sera menée une quatrième fois en 2018. Professeur Chaves est l’auteur d’ouvrages renommés, tels American Religion: Contemporary Trends (Princeton University Press, 2011), Congregations in America (Harvard University Press, 2004), Ordaining Women: Culture and Conflict in Religious Organizations (Harvard University Press, 1997), ainsi que de nombreux articles traitant principalement de l’organisation sociale de la religion aux Etats Unis. Il a présidé le Conseil de Surveillance de la General Social Survey (GSS). Il a également été Président de la Société pour l’Etude Scientifique de la Religion (Society for the Scientific Study of Religion – SSSR).

Parmi ses publications les plus récentes figurent :

  • Voas, D., Chaves, M., “Is the United States a Counterexample to the Secularization Thesis?” American Journal of Sociology, vol 121 (5) (March 2016), pp 1517-56.
  • Chaves, M., American religion: contemporary trends, New Jersey: Princeton University Press, 2011.
  • Chaves, M., Congregations in America, Boston: Harvard University Press, 2004.

lily-kong

Lily Kong est Professeure de la Chair Lee Kong Chian de Sciences sociales à l’Université de Management de Singapour, où elle est également doyenne. Son travail traite des questions de changement socio-culturel et urbain en Asie, et plus spécifiquement à Singapour. Elle a abondamment écrit sur la religion, les politiques culturelles et l’économie créative, le changement culturel, ainsi que la nationalité et l’identité.

Parmi ses publications les plus récentes figurent :

  • Kong, L., Woods, O. Religion and Space: Competition, Conflict and Violence in the Contemporary World, Bloomsbury Academic, 2016.
  • Kong, L., Ching, C.-H., and Chou, T.-L. Arts, Culture and the Making of Global Cities: Creating New Urban Landscapes in Asia, Cheltenham: Edward Elgar, 2015.