Dès mi-mai 2019, les nouveaux sites WordPress sont indexables dès leur ouverture

Pour tous les nouveaux sites WordPress qui ont été ouverts sur nos serveurs avant mi-mai 2019, l’option « demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site » (sous « réglages > lecture ») était activée par défaut. Jusqu’à maintenant , nous conseillions alors aux webmasters de désactiver cette option lorsque leur site était prêt à être indexé par les moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant, DuckDuckGo et consorts).

Or nous avons rencontré depuis le début de l’année 2019 plusieurs cas de sites pour lesquels l’indexation par Google était rendue problématique. Google a récemment complexifié la procédure qui permet de lui annoncer manuellement de nouveaux sites, ce qui dans certains cas allonge le délai nécessaire pour qu’un site WordPress hébergé sur nos serveurs puisse apparaître dans ses résultats de recherche. Ceci pose problème notamment pour les sites de conférences ou d’événements. Auparavant, si un webmaster pensait seulement tardivement à modifier les réglages de son site pour le rendre visible par les moteurs de recherche, il nous était possible d’annoncer l’existence de ce site à Google de manière simple et rapide, ce qui n’est aujourd’hui plus le cas.

Nous avons donc décidé de modifier dès mi-mai 2019 les options lors de l’ouverture de nouveaux sites WordPress sur nos serveurs, qui seront désormais directement indexables par Google.

Pour les personnes qui créent à partir de mi-mai 2019 un nouveau site WordPress sur nos serveurs et qui ne souhaiteraient pas le rendre visible immédiatement, nous conseillons donc d’enregistrer tout d’abord les nouvelles pages et nouveaux articles sous forme de brouillon, puis de les publier plus tard (méthode à utiliser en priorité).

Il est également possible d’utiliser l’extension Under construction. Elle permet d’afficher temporairement un message du genre « site en construction » qui masque tout le contenu du site. Cette méthode est à utiliser de préférence pour une refonte totale d’un site déjà existant et indexé par Google, car elle rend le contenu du site provisoirement non indexable, ce qui peut être pénalisant pour un site nouvellement créé.