Le GrEBD au SoBD 2017

Nous vous signalons deux interventions d’Alain Boillat au Salon BD (SoBD) 2017, qui se tiendra à Paris du 8 au 10 décembre.

Samedi 9 décembre (salle 2)

14h30-15h30 : La bande dessinée Suisse : panorama vu des cimes

Des fondateurs aux modernes en passant par les classiques, les artistes suisses ont participé à tous les grands moments de la bande dessinée européenne, si ce n’est mondiale. De Töpffer à Zep en passant par Derib, Cosey ou Ceppi, sans oublier les Sommer, Peeters, Ott et les autres, les auteurs suisses sont présents sur tout le spectre de la discipline, de sa naissance à sa modernité la plus récente. Si la Suisse vue des plaines franciliennes peut sembler un petit pays, un panorama vu des cimes alpines montrera son influence ancienne et constante sur le 9e Art.

Animateur : Antoine Sausverd

Intervenants : Alain Boillat, Dominique Radrizzani

17h30-18h30 : La Suisse, une terre fertile pour l’édition de bande dessinée

Depuis la Réforme, la Suisse a été une terre d’accueil pour l’imprimerie et l’édition, inondant le Royaume de France de ses livres depuis la vallée du Rhône. Plus proche de nous, l’édition de bande dessinée y connaît une activité soutenue. On se souvient des rééditions de la vieille maison Slatkine, mais aussi des publications des Éditions Kesselring, qui furent notamment les premières à faire connaître la BD japonaise en publiant Le Cri qui tue, la revue d’Atoss Takemoto. Plus récemment encore, B.ü.l.b. Comix, Drozophile, Atrabile, les Éditions Moderne, les Editions du Canard ou encore Hécatombe ont investi le champ de la création contemporaine, tandis que la maison Paquet s’installait dans le mainstream. Qu’est-ce donc qui rend la Suisse si prolifique ?

Animateur : Thierry Lemaire

Intervenant : Daniel Pellegrino, Alain Boillat

Rencontre avec David B. à BDFIL

Danielle Chaperon, rencontrera David B. dans le cadre du festival BDFIL le dimanche 17 septembre 2017, de 11 heure à 12 heure, dans la salle du Sénat du Palais de Rumine. Héros de la nouvelle bande dessinée et cofondateur de la prestigieuse enseigne indépendante de l’Association, David B. est l’auteur du Nain Jaune et de L’Ascension du Haut Mal et des Incidents de la nuit. Il évoquera avec Danielle Chaperon son art, ses rêves et la reine des serpents.

La BD suisse invitée au coeur de Paris

Au prochain salon du livre de la BD (SoBD 2017), la Suisse est à l’honneur, et Alain Boillat, doyen de la Faculté des Lettres de l’UNIL et membre du GrEBD y représentera le pendant «théorique». Il s’y exprimera notamment le samedi 9 décembre en salle 2 à 14h30 et à 17h30.

Pésentation: http://www.sobd2017.com/le-salon/2015-la-bd-suisse-invitee-au-coeur-de-paris/

Programme et inscriptions: http://www.sobd2017.com/les-rencontres/cycle-b/

Colloque: Les avatars du chapitre en BD | 11-12.05.2017

Töpffer, en créant la « littérature en estampe », opposait son invention à la « littérature en chapitres ». Ainsi, l’unité chapitrale semble à première vue étrangère à la segmentation du récit graphique, qui se décline en cases, bandes, planches, albums, etc. Cette segmentation supplémentaire et facultative s’est manifestée assez tardivement, vers la fin des années 1970, en lien avec le modèle littéraire. Cela pose de nombreuses questions : le chapitre en BD a-t-il des caractéristiques formelles et fonctionnelles qui lui sont propres ? un chapitre peut-il se confondre avec un strip, une planche ou un album ? comment l’épisode d’un feuilleton devient-il le chapitre d’un roman graphique ? les traditions américaine et franco-belge ont-elle fait un usage semblable du chapitrage ? Ce colloque tentera de répondre à toutes ces questions, rarement posées, en prenant en considération les spécificités sémiotiques, culturelles et historiques du média.

Ce colloque réunira Thierry Groensteen, Benoît Peeters, Jan Baetens, Jacques Dürrenmatt, Philippe Marion, Benjamim Picado, Côme Martin, Françoise Revaz, Alain Boillat, Alain Corbellari, Raphaël Baroni et Anaïs Goudmand

Télécharger le programme

L’accès aux conférences est libre et sans inscription préalable.

Contact : raphael.baroni@unil.ch

 

Exposition: Imaginaires du futur | 20.03.2017-03.04.2017

L’exposition « Imaginaires du futur », présentée à l’espace de la Blancherie du Gymnase de la Broye, a été réalisée par des étudiants en Master de l’UNIL, qui ont élaboré des panneaux dans lesquels ils proposent une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction et illustrent leur propos par un choix d’images issues notamment des fonds documentaires de la Maison d’Ailleurs à Yverdon.

L’accès au Gymnase intercantonal de la Broye est aisé en transports publics ou à pied depuis la gare. Le parking sur place est possible le dimanche

Entrée libre

Informations pratiques

Conférence: Les villes-mondes de la SF | 30.03.2017

Les villes-mondes de la science-fiction : cinéma et bande dessinée

Jeudi 30 mars 2017, Gymnase intercantonal de la Broye, Payerne, Aula, 20h00

La conférence donnée par Alain Boillat, professeur à l’Université de Lausanne au sein de la section d’Histoire et d’Esthétique du Cinéma, aborde la question de l’architecture urbaine dans le cinéma et la BD de science-fiction. Présentée en parallèle à l’Espace de la Blancherie du GYB, l’exposition « Imaginaires du futur » répond particulièrement bien à la conférence d’Alain Boillat, puisqu’elle propose une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction.

De Metropolis (Fritz Lang, 1927) à Dark City (Alex Proyas, 1998) en passant par Blade Runner (Ridley Scott, 1982), cette conférence entend aborder certaines caractéristiques de la science-fiction au cinéma à travers une thématique spécifique, celle de la figuration d’architectures urbaines, miroir de la prédilection des représentants du genre à exacerber le spectaculaire de l’environnement technologique et à mettre l’accent sur la création de « mondes possibles ». En lien avec l’exposition « Imaginaires du futur », des liens entre cinéma et bande dessinée seront tissés, d’une part en évoquant quelques jalons d’une histoire croisée de ce genre populaire dans ces deux médias (comparaison particulièrement intéressante dans la mesure où la défense de la BD s’est longtemps confondue avec celle de genres « paralittéraires » comme la science-fiction), d’autre part à travers l’examen de productions spécifiques. On discutera notamment de l’influence des comics de Flash Gordon et de Jean-Claude Mézières (la série Valérian) sur la saga Star Wars, ou la manière dont l’usage de l’infographie tend, dans Immortel (ad vitam) (Enki Bilal, 2004), à abolir la distinction entre image dessinée et (ciné)photographique tout en thématisant l’usage des effets spéciaux numériques.

Entrée libre – collecte à la sortie

Informations complémentaires: Secrétariat du GYB, tél. 026 662 01

Infos pratiques

Vernissage de l’ouvrage Case, Strip, Action! | 08.03.2017

Vernissage et présentation de l’ouvrage: Case, Strip, Action! Les feuilletons en bande dessinée dans les magazines pour la jeunesse (1946-1959), avec Alain Boillat, Marine Borel, Raphaël Oesterlé et Françoise Revaz.

Bibliothèque Chauderon, mercredi 8 mars 2017 à 19 heure. Dès 15 ans, entrée libre.

Les histoires à suivre qui paraissaient en bandes dessinées dans des hebdomadaires tels que Tintin, Spirou ou Tarzan ont tenu en haleine les jeunes lecteurs de l’après-guerre et façonné leur imaginaire, mais n’ont à ce jour pas fait l’objet d’études détaillées. Richement illustré, cet ouvrage se propose de faire connaître une production foisonnante de la culture populaire de la période 1946-1959, en l’envisageant sous l’angle de l’histoire de la bande dessinée, de l’étude du récit et de l’intermédialité.