Récital de la mistoufle

Quand :
4 mars 2019 Jour entier
2019-03-04T00:00:00+01:00
2019-03-05T00:00:00+01:00
Le 20 février, le 21 février et le 4 mars, Stéphane Blok et AbSTRAL COMPOST se produiront sur divers lieux du campus pour une lecture en musique d’extraits du Père Peinard, journal pamphlétaire et libertaire édité à Paris et à Londres entre 1889 et 1902

Dates et horaires

20 février à 12h30, Bâtiment Internef, entrée ouest
21 février à 16h30, Bâtiment Géopolis, Zélig
4 mars à 12h30 au Foyer de La Grange
entrée libre

Distribution

Écriture et interprétation : Stéphane Blok et AbSTRAL COMPOST
Instrument : guitare fretless baryton & voix

Avec le soutien du Canton de Vaud et Ville de Lausanne

Présentation

Récital de la mistoufle est une lecture en musique d’extraits du Père Peinard, journal pamphlétaire et libertaire édité à Paris et à Londres par Émile Pouget entre 1889 et 1902. Ces extraits sont ponctués de chansons prolétaires d’époque, une plongée dans le cœur d’un univers singulier : celui de la misère et la débrouille.
Émile Pouget (quasiment l’unique rédacteur du Père Peinard) écrit des articles empreints d’une langue populaire, ponctuée d’argot parisien du XIXe siècle. Un ton incisif, radical et sans concession, prenant le parti des exploités, des pauvres, des victimes du système capitaliste en plein essor. Il s’insurge contre tous les États, toutes les bureaucraties, aborde des thèmes comme l’antimilitarisme, l’anticléricalisme, dénonce la répression policière, critique la bourgeoisie… Une véritable incitation à la révolte, au « chambardement général » comme il le dit lui-même. Une formule particulièrement sincère, virulente et lapidaire qui condamne avec ardeur les injustices de la société d’hier et d’aujourd’hui.

La politique ? Le vieux gniaff s’en occupera juste assez pour en fiche la salopise en lumière; par l’accumulation des faits, il prouvera la malfaisance permanente des gouvernants. Puis, c’est avec une faramineuse jubilation qu’il crossera les souteneurs de la société actuelle. Les Galonnards qui abrutissent nos fistons dans les casernes, au point de les transformer en assassins de leurs paternels, de leurs frangins et de leurs amis.[…]Les Jugeurs qui distribuent l’Injustice au gré des dirigeants, sont patelins avec les gros bandits et teignes avec les mistoufliers. Pas un de ces chameaux, non plus que les autres vermines, ne passera au travers et n’évitera l’astiquage du Père Peinard

Stéphane Blok est artiste associé à La Grange de Dorigny