Et jamais nous ne serons séparés

du 12 au 21 janvier 2017

De Jon Fosse
Mise en scène Andrea Novicov
Par la cie Angledange
Lumières et scénographie : Laurent Junod et Serge Perret, Les Ateliers du Colonel
Son : Jean-Baptiste Bosshard
Costumes : Anna Van Brée
Traduction : Terje Sinding (L’Arche Éditeur)
Jeu : Nathalie Boulin, Roberto Molo, Lara Khattabi

Trois personnages.

  • ELLE, la quarantaine, dans le salon de son bel appartement, le soir. Pour le moment elle es seule, mais plus pour très longtemps.
  • LUI, la cinquantaine, arrive sans sonner. Il a les clés, pose son manteau dans l’entrée, se dirige vers le salon.
  • LA FILLE, bien plus jeune, accompagne l’homme et reste dans l’entrée. Elle n’ose pas poursuivre plus loin. La tension devient palpable, les questions s’entrechoquent, la respiration se fait difficile, les émotions demandent à jaillir.

Jon Fosse, tel un maître du polar nordique, nous convie à une course poursuite des sentiments, où bien des attentes seront déjouées.

Lire la critique parue dans Le Temps / 18.01.2017

Lire les critiques de « L’ Atelier critique », rédigées par des étudiant.e.s des universités romandes

Coproduction Cie Utopia au Pittoëff.