Nature morte

Quand :
26 mars 2020 Jour entier
2020-03-26T00:00:00+01:00
2020-03-27T00:00:00+01:00
Le 26 mars, Karine Vyncke présente « Nature morte », à l’occasion d’une soirée de clôture de saison festive !
Réserver
Dès 19h
Suivi de Being born a girl, par Candice Martel

Distribution

Concept et performer
Karin Vyncke
Musique
Sonate # 23 Beethoven
Regie technique
Yoris Van den Houte

Production

Autour du spectacle

Clôture de saison festive :
2 performances et des surprises !

Images et sons

Présentation

Nature morte
Il faut comprendre la performance de la chorégraphe Karin Vyncke comme un voyage dont le point de départ serait la nature morte classique, dans laquelle les objets, les fruits et légumes, les animaux à plumes, à poils ou à écailles sont évoqués et porteurs d’une valeur symbolique. De là, le voyage se poursuit vers des tableaux de paysages qui reflètent le quotidien, parfois anodin, léger, dans lequel l’accident se produit et évoque la gravité.
Par ce travail, j’ai voulu tenter une « mise en espace » du concept de nature morte.
Une nature morte continuellement en mouvement, contrairement à celle du peintre qui est figée.
Il a tenu le pinceau, mais l’être humain est absent de sa toile,il en reste le spectateur.
Il contemple ces éléments inertes, intrigué peut-être par le suspense qui s’installe si un couteau est placé sur le bord d’une table, prêt à tomber, comme un appel au mouvement.
La nature morte m’intéresse parce qu’elle est suggestive.
Elle décrit un monde figé et bourgeois, elle représente la vie aussi bien que la mort, le monde et l’immonde.
La légèreté de l’abeille comme la lourdeur d’une viande en décomposition…
Image d’une vie en fait bien cruelle accrochée aux murs.
Dans ma performance, le mur est remplacé par un espace scénique.
Dans cet espace, une table qui tient lieu de canevas et une chaise.
J’y déambule munie de pancartes sur lesquelles sont inscrits des mots.
Je les pose, les dépose, les déplace, les retourne, les échange méticuleusement pour faire naître des natures mortes par la puissance de l’évocation.
Le spectateur découvre au fur et à mesure ces pancartes, les lit, et par cette lecture peint dans son imaginaire une toile que le prochain mot déposé va peut-être transformer, comme le coup de pinceau du peintre qui viendrait illuminer le coin un peu trop sombre du tableau en devenir.
Ainsi, de mot en mot, le spectateur ajoute ses propres touches de couleur sur la toile de son imaginaire, il devient le peintre de son propre spectacle.

Karin Vyncke

Biographie

Karin Vyncke débute sa carrière à 19 ans en Allemagne avec Gerhard Bohner et Reinhild Hoffman. Après un passage à New York elle rejoint la Cie Maguy Marin de 1982 à 1988.
En 1988 elle crée sa propre pièce dans les studios de Maguy Marin.
Elle débute sa propre compagnie, Compagnie Karin Vyncke en France, puis déménage en 1992 en Belgique. La compagnie devient Aquilon vzw-company Karin Vyncke, et s’installe au Pianofabriek à St Gilles. C’est là et avec l’aide du VOORUIT à Gand et l’appui de l’aide à projet qu’elle crée ses pièces.
Les pièces sont liées à son regard sur les événements de la vie et le rapport pouvoir /victime.
Depuis 1996, elle crée des performances sous le nom de SHORTS DANCES. Ces performances lui donnent accès à d’autres espaces et d’autres rencontres, plasticiens et metteurs en scènes.
Le travail chorégraphique bien qu’encore présent a laissé de la place pour un travail plus divers : travaux plastiques, installations et collages ainsi que des projets plus sociaux et artistiques ont été réalisés.
Elle pratique le Shiatsu et le Yoga Iyengar qui donnent une autre approche de la vie et de la pratique du mouvement.

Billetterie
(tarifs: plein 20 CHF / réduit 15 CHF / étudiant 10 CHF)

Pour les groupes de plus de 10 personnes, merci de nous appeler au 021 692 21 27 et de ne pas passer par le formulaire.

Nom

Prénom

Email

Téléphone

Date

Nombre de places

Carte de réduction ?
nonoui

Merci d'indiquer le nombre pour chaque carte

Votre message (facultatif)