La crise financière de 2008 se lit dans les sédiments du lac Léman

© marité74 – Fotolia.com

Une analyse du transport des sédiments dans la vallée du Rhône aboutit à
des résultats surprenants: la fonte des glaciers a plus que compensé l’effet du plus grand nombre de centrales hydroélectriques.

Les données reflètent également la réduction des activités de construction liée à la crise financière de 2008.

Cette étude exhaustive, la première du genre réalisée en Europe, apporte de nouvelles connaissances importantes pour la prévention des inondations.

Lire l’article complet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *