Le GéoGuide Lausanne :? un outil de valorisation du patrimoine, communication, motivations, experience

Thèse soutenue par Lucien Grangier, le 21 février 2019, Institut de géographie et durabilité (IGD)

Ce travail porte sur l’évaluation de l’application smartphone GéoGuide Lausanne comme outil de communication pour la valorisation du (géo)patrimoine. Durant les 10 dernières années, l’Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne (IGD) a mené d’importants travaux sur l’inventaire du patrimoine géo(morpho)logique. Aujourd’hui, les recherches se tournent en particulier vers la valorisation de ce patrimoine. En parallèle, nous avons assisté à l’arrivée et au développement technologique galopant du smartphone qui s’est rapidement imposé comme un outil indispensable dans notre vie quotidienne.

À l’occasion des 10 ans de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE), l’IGD a développé, en collaboration avec la faculté et le bureau Relief, le GéoGuide Lausanne.

Cette application géotouristique emmène l’utilisateur à travers la ville de Lausanne en présentant des lieux d’intérêts couvrants diverses thématiques telles que la géo(morpho)logie, la glaciologie, l’hydrologie, l’urbanisme ou encore l’histoire.

Sur la base du GéoGuide, cette thèse questionne la pertinence de l’application comme outil de communication, d’information et de valorisation. Dans un premier temps, ce travail cherche à déterminer l’intérêt du public pour cet outil et s’intéresse, du point de vue de l’utilisateur, aux apports de l’application en termes de compréhension et d’apprentissage en comparant différentes manières de présenter une même information. Dans une seconde phase, nous avons testé l’impact de l’interactivité et des techniques de gamification sur l’intérêt et la compréhension des utilisateurs. Des sujets ont été soumis à des tests psychométriques et physiologiques dans le but de mesurer les effets objectifs des techniques de gamification sur l’intérêt des participants.

Cette recherche a permis de montrer le bon accueil du public pour ce type d’application. Les éléments interactifs et de jeu du GéoGuide semblent favoriser l’intérêt et une expérience positive de l’utilisateur. Cette thèse a également permis d’élaborer une série de recommandations pour le développement futur d’applications de valorisation du patrimoine et pose les bases de nouvelles recherches dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *