La crise des natures à l’ère de l’Anthropocène

Conférence du Prof. Philippe Descola, titulaire de la chaire d’anthropologie de la nature au Collège de France.

collegedefranceLe Prof. Philippe Descola, titulaire de la chaire d’anthropologie de la nature au Collège de France, a été invité par la FGSE dans le cadre d’un accord existant entre l’UNIL et cette prestigieuse institution française.

Résumé de la conférence

Le divorce entre les sciences de la nature et les sciences de la culture n’a cessé depuis un siècle de s’aggraver. Or l’inquiétude suscitée par les risques environnementaux ou biotechnologies montre assez que la compréhension de tels phénomènes n’est pas du seul ressort de la génétique ou de la climatologie et qu’elle exige une réflexion plus ample sur les usages et les représentations contrastés de la nature, à la fois milieu de vie pour les humains et substrat biologique de leur identité.

En marge de la venue de Philippe Descola à l’UNIL

A voir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *