Actualité

En cours
rétrospective Vallotton à Londres et New York en 2019–2020
Félix Vallotton illustrateur

Archives
Objectif gare
rétrospective Félix Vallotton. Le feu sous la glace
Félix Vallotton. Critique d’art
films


RÉTROSPECTIVE VALLOTTON À LONDRES ET NEW YORK EN 2019–2020
La Royal Academy of Arts de Londres puis le Metropolitan Museum of Art de New York présenteront tour à tour en 2019–2020 une rétrospective Félix Vallotton (1865–1925), organisée conjointement par les deux institutions, en collaboration avec la Fondation Félix Vallotton.
L’événement est sans précédent pour l’artiste, car il s’agira de sa première exposition personnelle regroupant peintures et gravures dans des musées de renommée mondiale tant en Grande-Bretagne qu’à New York. Elle comprendra une vingtaine de xylographies et une cinquantaine de tableaux provenant de collections publiques et privées, dont des chefs-d’œuvre que le public n’a de longue date plus eu l’occasion de voir. Toutes les périodes de la carrière de Vallotton seront représentées, depuis les portraits de jeunesse jusqu’aux oniriques paysages composés de la maturité, en passant par les scénes de rues et les énigmatiques intérieurs des années 1890, avec leurs corollaires gravés, les fameuses Intimités, sans oublier les nus au contour fluide et les natures mortes saisissantes de vérité.

Les dates à retenir pour découvrir sous le regard anglo-saxon le «magistral peintre et graveur, le magnétique, provoquant et audacieux» Vallotton :
Londres, Royal Academy of Arts : 30 juin–29 septembre 2019
New York, Metropolitan Museum of Art : 29 octobre 2019–26 janvier 2020

Plus d’informations sur le site de la Royal Academy of Arts


FÉLIX VALLOTTON ILLUSTRATEUR. CATALOGUE RAISONNÉ EN LIGNE
Un projet commun de la Fondation Félix Vallotton et de l’Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK-ISEA).
Pour en savoir plus

Téléchargez la brochure Félix Vallotton illustrateur


OBJECTIF GARE
. PRÉFIGURATION À L’OUVERTURE DU PÔLE MUSÉAL
Lausanne, du 5 au 14 juin 2015

Pour familiariser le public avec ce nouveau pôle d’attraction culturelle, le Musée cantonal des Beaux-Arts, le mudac et le Musée de l’Elysée ont imaginé un parcours dans la ville de Lausanne. Symbole d’un projet artistique commun et d’une vision partagée de l’avenir pour les trois institutions, cet itinéraire menait les visiteurs de chacun des trois musées sur le site du futur Pôle muséal où une installation/intervention de grande envergure les attendra.

Etape incontournable de la manifestation, l’Espace Arlaud a accueilli deux expositions conçues spécialement pour l’occasion par les Fondations Toms Pauli et Félix Vallotton. La première proposait de redécouvrir la production de Magdalena Abakanowicz, l’une des figures majeures de la Nouvelle Tapisserie. La seconde a présenté Félix Vallotton comme source d’inspiration vivace pour la jeune génération d’artistes suisses. Ont été projetés huit courts métrages réalisés par des étudiants de l’ECAL – inspirés de tableaux présentés à la rétrospective Félix Vallotton. Le feu sous la glace tenue en 2013 au Grand Palais à Paris –, et les travaux de la vidéaste zurichoise Judith Albert et du plasticien lausannois Denis Savary ont été exposés. Via des moyens d’expression autres que ceux de l’artiste vaudois, le procédé d’appropriation et de citation d’œuvres réalisées il y a plus d’un siècle a permis de révéler l’étonnante modernité de Félix Vallotton.


F
ÉLIX VALLOTTON. LE FEU SOUS LA GLACE

Près d’un million de visiteurs pour la rétrospective

Initiative du musée d’Orsay, qui en a assuré le commissariat avec la Fondation Félix Vallotton, la grande exposition intitulée Félix Vallotton. Le feu sous la glace a attiré près d’un million de visiteurs lors de ses trois étapes : Galeries nationales du Grand Palais à Paris du 2 octobre 2013 au 20 janvier 2014 (310 000 visiteurs), Van Gogh Museum d’Amsterdam du 14 février au 1er juin 2014 (516 000 visiteurs), et Mitsubishi Ichigokan Museum de Tokyo du 14 juin au 23 septembre 2014 (106 000 visiteurs).

Le succès mondial de cette rétrospective constitue pour la Fondation Félix Vallotton un encouragement à poursuivre sa mission. La reconnaissance accordée à l’artiste par un public et une presse unanimes a prouvé l’intérêt qu’il suscite bien au-delà de son pays natal.
Pour en savoir plus

FÉLIX VALLOTTON (1865–1925). CRITIQUE D’ART
En librairie dès le 8 octobre 2012, ce recueil des critiques et écrits sur l’art de Félix Vallotton met en lumière une activité méconnue du peintre et graveur franco-suisse. Restés confidentiels, ces 34 textes sont rassemblés ici pour la pour la première fois et édités dans leur intégralité, assortis de commentaires et de nombreuses illustrations.
L’ouvrage comprend de plus deux études de Rudolf Koella et Katia Poletti. Elles sont consacrées au regard que Vallotton porte sur ses contemporains d’une part, sur ses prédécesseurs d’autre part. Enfin, un chapitre de sources, constitué d’extraits de lettres pour la plupart inédites, documente la collaboration de Vallotton à la Gazette de Lausanne.
Pour en savoir plus

FILMS

Félix Vallotton – La vie à distance
Scénario et réalisation : Juliette Cazanave
2013, 52’

Graveur, illustrateur et peintre prolifique, Félix Vallotton est aussi un homme de plume à qui l’on doit critiques d’art, essais et romans. Portrait en forme de jeu de piste d’un homme et d’une œuvre multiples.
Pour en savoir plus

Félix Vallotton – Un peintre à contre-temps
Scénario et réalisation : Heinz Bütler
2005, 52’

Avec Marina Ducrey, Berhard Hahnloser, Margrit Hahnloser, Rudolf Koella, Serge Lemoine, Catherine Lepdor, Ursula Perucchi-Petri, Katia Poletti, Michel Vallotton, Werner Weber, Margit Weinberg

Après Alberto Giacometti – Die Augen am Horizont (2001), Henri Cartier-Bresson – Biographie d’un regard (2003) et Ferdinand Hodler. Das Herz ist mein Auge (2004), Heinz Bütler a réalisé un film documentaire d’une durée de 52 minutes intitulé Félix Vallotton – Maler gegen die Zeit / Félix Vallotton – Un peintre à contre-temps sorti en 2005 (NZZ Film, versions allemande et française).
Pour en savoir plus