Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Margaux dit :

    T’es une maaachine!

  2. Kao dit :

    J’adore! C’est exactement ça 🙂
    Plein d’idées et le goût reste encore longtemps après l’avoir vu
    Merci 😀

  3. Fréd dit :

    En effet, tout prend son sens avec ton commentaire d’en dessous! Vraiment bien traité, je suis fan !

  4. Ramón dit :

    fantastico !!!

  5. Théo dit :

    Mis face à une égalité récurrente qui semblerait à première vue fausse, le personnage est forcé d’être convaincu par la logique que que l’inexactitude n’est pas réelle, et sombre donc dans la folie suite à son incompréhension de cette inégalité. Il étouffe, au sens littéral, de cette incompréhension, et perd de plus en plus son identité propre, jusqu’à ce que son existence devienne absurde.
    Ce film est bien sûr un parallèle aux différentes inégalités qui sévissent encore dans le monde en cette fin d’année 2011, qu’elles soient sociales, sexuelles, ou encore contextuelles. L’inégalité est bien sûre incomprise car anormale, et mène à la perte d’humanité. Alors, est-ce que la notion d’égalité porte bien sa définition?!