Soyez la bienvenue !

Les sections d’allemand et d’anglais de l’Université de Lausanne, avec le soutien de la Plateforme interfacultaire en Etudes Genre (PlaGe) et du Centre de Traduction Littéraire (CTL), ont le plaisir de vous présenter ici le colloque « Fémin|in|visible » qui aura lieu du 11 au 13 mai 2017 à l’UNIL.

Au siècle des Lumières, de nombreuses femmes de lettres ont cherché à s’émanciper de l’invisibilité imposée à leur sexe pour endosser les rôles d’auteure, de traductrice et de médiatrice culturelle. Elles ont ainsi pu franchir les limites de l’espace privé pour intervenir dans le champ littéraire et la sphère publique en écrivant, traduisant et publiant. Au croisement de la traductologie, des études genre et des approches transculturelles de la littérature, le colloque nous permettra d’explorer les activités de femmes de lettres à cette époque à partir de leur stratégies d'(in)visibilité, entre tentatives d’affirmation et volonté de retrait, particulièrement manifestes chez les traductrices littéraires.

Ce colloque trilingue (Français, Allemand, Anglais) invite tous les spécialistes intéressé-e-s par ces questions à soumettre une contribution. Les personnes sélectionnées participeront au colloque et pourront être publiées dans les actes du colloque. Nous nous réjouissons d’avance de vous lire et de vous accueillir à l’UNIL les 11, 12 et 13 mai prochains.

Les professeures Angela Sanmann, Martine Hennard Dutheil de la Rochère et Valérie Cossy

charriere

Image d'en-tête:  Frontispice de The Female Spectator, London: 1746,pd-icon-svg de Eliza Fowler Haywood (1693?-1756).
Source: *EC7.H3362.746f, Houghton Library, Harvard University.