Divagations avec Maître Tchouang

20h00, 9 mai
Une Comédie Philosophique sans Fin (mais en musique)
Durée : 1h30
Compagnie : Cie Sun&Moon (http://wp.unil.ch/smtc/)
Mise en scène et jeu : Pascal Desarzens, Vincent Laughery, Roelof Overmeer
musique : Pascal Desarzens
Lumière : Romy Siegrist
Texte : Roelof Overmeer (d’après le Tchouang-Tseu)

Cette pièce s’inspire des bribes de réponses au souci du monde exprimé par des écrits chinois de la fin du 4éme siècle – début du 3ème siècle avant notre ère. Attribués au célèbre poète Tchouang-Tseu, ces contes et dialogues courts et denses, d’une belle simplicité polysémique, offrent une errance dans une pensée merveilleusement poétique et humaniste et souvent très drôle. Et contrairement à d’autres célèbres errances contées, le Tchouang-Tseu suit ses chemins sans imaginer la possibilité de sortir de la transformation, du temps. Au contraire…

“J’ai rêvé… que j’étais moi-même… qui rêvait qu’il était lui-même, et ensemble nous devinions des gens cachés dans le noir qui rêvaient qu’ils étaient—vous allez rire—eux-mêmes, et je me suis dis : “Ça va être une de ces pièces modernes, ni tragédie, ni comédie, ni tragi-comédie, ni comé-tragédie, ni comédie des Atrides, ni tragédie musicale … un bout de chemins sans nom … ”