L’Insospettata ferocia delle cose

Dimanche 30 avril – 18h

Durée : 1 h 45
Genre : Théâtre en italien
Auteur : adaptation libre du roman « Quer pasticciaccio brutto de via Merulana » de Carlo Emilio Gadda
Compagnie : I Teatrandi
Mise en scène : Alberto Roncaccia

Rome, 1927. Au lendemain de la consolidation du régime fasciste, un horrible fait divers perturbe la vie de la capitale. Dans un riche appartement de la rue Merulana, la comtesse Menegazzi se voit dérober ses bijoux par un beau plombier qui — c’est le comble — n’est pas
intéressé à lui faire subir les derniers outrages. Tandis que l’inspecteur Ingravallo enquête, on découvre dans l’appartement d’à côté une femme sauvagement égorgée. Il s’agit de la riche et dévote Liliana. L’affaire est très compliquée et tous les personnages semblent avoir des choses
à cacher : le jeune charmeur Giuliano Valdarena, cousin de Liliana, Manuela Pettacchioni, la concierge bavarde, Don Lorenzo Corpi, le curé morbide, Virginia, la domestique manipulatrice, Ines, la prostituée de rue, Remo Balducci, le mari absent. L’inédit rebondissement final de l’intrigue donnera aux spectateurs une clef originale pour lire ou relire le « Pasticciaccio », polar atypique et ouvrage fondamental de la littérature italienne du XXe siècle.

Jeu : Milo Ber nasconi, Mattia Bianchi, Vera Brullo, Anna Catellani, Giordano Clemente, Mattia Darni, Saskia Lacalamita, Antonino Mangiaracina, Lara Margiotta, Giovanni Merisi, Esma Puric, Alberto Roncaccia, Giacomo Stanga, Lucie Tardin