Communiqué

Mis en avant

Lundi 19 mars 2018, le syndicat SUD Etudiant-e-s et Précaires a occupé les locaux de la Direction de l’UNIL ainsi que ceux de l’EPFL, avec comme objectif de protester contre la précarité étudiante. Le groupe d’étudiant-e-s a notamment demandé à la Direction de l’UNIL de s’engager à débloquer un montant de CHF 50’000.- afin de permettre à la FAE de continuer à octroyer des aides financières ponctuelles via son service Fonds de Solidarité Etudiant (FSE).

Le Bureau exécutif de la FAE n’avait reçu aucune information préalable au sujet de cette action. L’une des revendications émises par le collectif nous concernant directement, nous souhaitons néanmoins revenir sur nos démarches liées à cette problématique.

Pour rappel, l’entier du budget annuel FSE (CHF 45’000.-) a été dépensé dans les deux premiers mois de l’année académique en cours. Malgré une rallonge de CHF 20’000.- votée par l’Assemblée des délégué-e-s de la FAE, nous avons malheureusement été contraints de bloquer ce service le 27 février 2018. La situation est alarmante, d’autant plus que le budget annuel avait déjà été largement dépassé durant l’année académique précédente (2016-2017).

Inquiet face à une probable augmentation de la précarité étudiante, le Bureau exécutif de la FAE a rencontré le Service des affaires sociales et de la mobilité étudiante (SASME) à plusieurs reprises, ainsi que la Direction de l’UNIL, et préparé un dossier statistique complet concernant son service FSE. Des discussions sont en cours et de nouvelles rencontres sont prévues ces prochains mois. Un communiqué avait également été publié sur notre site internet (wp.unil.ch/fae) au sujet du blocage de notre service. Celui-ci a été consulté et/ou partagé par plusieurs associations et collectifs d’étudiant-e-s.

Les étudiant-e-s se trouvant dans une situation financière délicate peuvent s’adresser au SASME. Les conditions et critères d’octroi sont à vérifier sur http://www.unil.ch/sasme/fondssocial ou en contactant directement le service.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Pauline Mottet à l’adresse FAE (fae@unil.ch), par téléphone au 021 692 25 91, ou passer à notre bureau (Anthropole 1192).

Lausanne, le 21 mars 2018