Le référendum mené à l’UNIL a abouti : la FAE ne quittera pas l’Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES)

Appelé-e-s à se rendre aux urnes, les étudiant-es de l’UNIL reviennent sur la décision prise par l’Assemblée des délégué-e-s (législatif) de la FAE du 25 avril 2016 de quitter l’UNES, qui avait été contestée par référendum.

Les résultats du premier référendum à l’UNIL sont connus : les étudiant-e-s se sont prononcé-e-s à 57,8% contre une sortie de la faîtière nationale, revenant ainsi sur la décision prise par le législatif de la FAE le 25 avril 2016 à une majorité absolue de 56,5% des votes exprimés (13 voix pour, 1 voix contre et 9 abstentions).

Le Bureau (exécutif) de la FAE, qui, conformément à la décision prise par son législatif, a mené campagne pour défendre la sortie, est déçu de ce résultat, mais salue la démarche démocratique qui a permis la tenue d’un référendum amenant tou-te-s les étudiant-e-s de l’UNIL à pouvoir se prononcer sur un objet.

Le maintien de la FAE en tant que membre de l’UNES ne doit toutefois pas se concevoir comme mettant fin au travail mené par les représentant-e-s de la FAE auprès des différentes instances de l’UNES afin de mener des réformes de fond au sein de cette dernière.

Par ailleurs, le fait que la FAE reste membre de l’UNES ne doit pas non plus mettre un frein à la collaboration entamée avec d’autres associations non-membres pour réfléchir à d’autres modèles de représentation. En effet, comme déjà annoncé durant la campagne, une structure se voulant une alternative crédible à l’UNES est en passe d’être mise en place, en collaboration avec l’Association Générale des Etudiant-e-s de l’Université de Fribourg (AGEF) et l’Association des Etudiants de l’EPFL (AGEPoly) : le Réseau Suisse des Hautes Ecoles. Il s’agirait d’une structure plus flexible, se concentrant exclusivement sur des thématiques liées à la politique de la formation et les étudiant-e-s.

Si ceci doit encore être formellement validé par le législatif de la FAE, le fait de continuer à collaborer avec le Réseau Suisse des Hautes Ecoles, voire une adhésion de la FAE à celui-ci, ne sont en rien incompatibles avec l’appartenance de la FAE à l’UNES.

Retrouvez le communiqué de presse ici: 2016-11_05-cp_fae_resultat_referendum

Laisser un commentaire