Socialisme à géométrie variable…

Le parlementaire socialiste Roger Nordmann a déposé une motion proposant la possibilité d’augmenter les taxes d’études pour les étudiant-e-s résidant à l’étrangers/ères. Pour celles et ceux résidant en Suisse, ce sera indéxé à l’inflation. Chantera-t-il encore l’(Inter)nationale?

 

Ces derniers mois, la question des taxes d’études a occupé le devant de la scène dans le petit monde de la politique de la formation et même au-delà. Dans ce contexte, la réponse du Conseil d’Etat vaudois, stipulant qu’il n’y aurait pas d’augmentation des taxes à l’Unil, ni dans les HES, a été accueillie avec soulagement. Nous avons même failli nous réjouir lorsque nous avons lu que le Conseil des EPF suspendait sa décision d’augmenter les taxes d’études. Puis, la nouvelle est tombée: une motion, proposant la possibilité de l’augmentation des taxes pour les seul-e-s étrangers/ères, était déposée.

Lire la suite

Décisions de l’AD du 6 mars 2013

Vos délégué-e-s se sont réunis le 6 mars et voici un bref aperçu de leurs décisions:

Taxes d’études:
Malgré la bonne nouvelle de la décision du Conseil d’Etat de ne pas augmenter les taxes d’études à l’UNIL (jusqu’en 2017 en tout cas), les délégué-e-s sont en faveur d’une continuation du travail effectué en vue de combattre ce genre de mesures dans le cas où elles se matérialiseraient également dans notre Canton et par solidarité pour les étudiant-e-s des autres universités suisses. Par ailleurs, les délégué-e-s se sont prononcés pour une opposition de principe contre la différenciation des taxes entre les étudiant-e-s résidant en Suisse et celles/ceux résidant à l’étranger.

Caméras à la BCU:
L’Assemblée de délégué-e-s a créé un groupe de travail dont le but sera de rédiger une prise de position générale sur la question de la défense de la vie privée (accès à des informations) des étudiant-e-s sur le campus.

CPEV:
Par une courte majorité, les délégué-e-s ont choisi de ne pas impliquer institutionnellement la FAE sur la question de la CPEV (réforme de la Caisse de pension de l’Etat). La FAE ne prendra donc pas position sur la question.

CAP:
Les délégué-e-s ont adopté la position suivante:
« L’AD de la FAE souhaite la réouverture de la CAP et mandate le Bureau pour collaborer avec le collectif de la CAP ».

Lors de cette AD, plusieurs élections ont eu lieu:
Bureau:
Maxime Chiavaroli
Patric Frei
Olivier Rossi

Co-présidence:
Etienne Kocher

Un grand merci à Mélanie Glayre et Jelena Härginen pour leur travail et bonne chance pour la suite!

Equal Pay Day

Le 7 mars 2013, la FAE et le Business and Profesionnal Women organisent le « Equal Pay Day » à l’UNIL: une journée nationale pour rendre visible l’écart de salaire entre les femmes et les hommes.

Selon l’enquête suisse sur la structure des salaires (Office fédéral de la statistique, 2010) le salaire médian des femmes est de 18,4% inférieur à celui des hommes.. Elles doivent donc travailler jusqu’au 7 mars pour toucher le salaire qu’un homme a atteint au 31 décembre. Les femmes gagnent moins non parce qu’elles fournissent de moindres prestations, mais parce qu’elles sont moins bien payées pour le même travail et parce qu’elles ont beaucoup moins accès aux métiers bien rémunérés.

Pour plus d’informations: http://www.equalpayday.ch/index.php?id=11&L=1