Votation du 12 février 2017 : la FAE apporte son soutien à la LPPPL


En date du 10 mai 2016, le Grand Conseil vaudois a approuvé la Loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL). Celle-ci vise principalement à pallier la pénurie de logements sévissant dans le canton. Ladite loi est actuellement contestée par referendum et fera l’objet d’une votation populaire le 12 février 2017. Dans la mesure où elle apporte des outils concrets pour lutter contre la pénurie et favoriser les logements bon marché, notamment pour les personnes en formation, la FAE apporte son soutien à la LPPPL et à toute autre mesure en faveur du logement étudiant.

Retrouvez la prise de position de la FAE sur le sujet ici: 20170109_Prise de positionL3PL

Bourses d’études : le Grand Conseil manque l’opportunité d’accélérer de manière pérenne le traitement des demandes

La coalition pour les bourses d’études regrette que le Grand Conseil vaudois n’ait pas pris en compte sa revendication d’augmenter la dotation en personnel de l’OCBE dès 2017. Le parlement a en effet rejeté un amendement au budget qui allait en ce sens. La coalition enjoint aujourd’hui les député-e-s à apporter leur soutien au nouvel amendement qui sera déposé en deuxième lecture du budget. Elle salue également la motion déposée à ce propos, tout en soulignant son caractère extrêmement limité. Enfin, la coalition attend toujours la rencontre promise par le Conseil d’État pour discuter de ses revendications.

Retrouvez le communiqué de presse ici: 2016.12.13 – CP_coalition_bourses

Bourses d’études: lettre aux député-e-s du Grand Conseil

Dans le cadre de sa mobilisation contre les retards de l’OCBE, la coalition pour les bourses d’études, à travers une lettre adressée aux député-e-s du Grand Conseil vaudois, appelle le parlement à augmenter dès 2017 le budget alloué à l’OCBE afin d’engager davantage de salarié-e-s et de permettre un traitement efficace des demandes de bourses d’études.

Retrouvez la lettre ici: 2016-12-05-lettre_bourses_deputes

Don du sang 6-7-8 décembre à l’UNIL

Chères et chers membres de la communauté universitaire,

Le Don Du Sang s’installe sur le campus pour trois jours de 10h à 18h! On vous attend :

  • Mardi 6 et mercredi 7 décembre devant l’auditoire 1031 de l’Anthropole
  • Jeudi 8 décembre dans le hall de l’Amphipôle

Dépassez votre peur de l’aiguille et n’hésitez pas à faire un geste qui peut sauver de nombreuses vies ! De plus, nous vous attendons avec un copieux stand de collation pour que vous puissiez reprendre des forces. Alors, n’hésitez plus et venez prêter votre bras !

Pensez notamment à ne pas venir le ventre vide et à éviter l’alcool dès la veille. Le lien suivant vous indiquera les critères à remplir pour de devenir donneur/euse : http://www.itransfusion.ch/fr/don-du-sang/puis-je-faire-don-de-mon-sang.html#c1870

Pour toute question quant à l’aptitude au don et à ces critères, vous pouvez vous adresser au service des transfusions, au N° gratuit 0800 14 65 65.

Le service Accueil Santé est également là pour vous informer : accueilsante@unil.ch
http://www.unil.ch/accueilsante
021/692 25 77

L’association d’étudiant-e-s en médecine Marrow Lausanne sera présente, vous informera sur le don de cellules souches du sang dans le cadre de la lutte contre la leucémie et vous donnera la possibilité de vous inscrire dans le registre mondial de donneurs/euses. Plus d’informations sur http://www.marrow.ch ou sur Facebook (https://www.facebook.com/marrowlausanne/).

Attention, les critères interdisant le don du sang sont nombreux et cela rend d’autant plus « vital » la présence de celles et ceux qui peuvent donner !

Merci d’avance!

Bourses d’études : lettre ouverte au Conseil d’État

La FAE, SUD Étudiant-e-s et Précaires, l’AEL, l’AESSP, l’AEGE, l’AEML, l’AeTh, l’AeSR, l’AFU, le GRC, COSPOL et FORAUS, déposent aujourd’hui (mardi 22.11.2016) une lettre ouverte au Conseil d’Etat concernant les bourses d’études dans le Canton de Vaud.

Ces douze organisations estudiantines demandent notamment :

  • la mise en place rapide d’un fond d’urgence permettant d’assurer une avance sur les bourses d’études ;
  • une augmentation de la dotation en personnel de l’Office des bourses permettant d’assurer un traitement correct des dossiers des requérants ;
  • la mise en place d’une information complète et détaillée du nouveau système de calcul et de mise en œuvre de la loi.

Il est également demandé au Conseil d’Etat de recevoir, dans les meilleurs délais, une délégation des organisations et associations signataires afin d’avoir un échange nécessaire sur le contenu de cette lettre, d’exposer la situation plus en détail et recevoir des réponses quant aux demandes formulées.

Retrouvez la lettre ici: 20161122_LettresBourses

Le référendum mené à l’UNIL a abouti : la FAE ne quittera pas l’Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES)

Appelé-e-s à se rendre aux urnes, les étudiant-es de l’UNIL reviennent sur la décision prise par l’Assemblée des délégué-e-s (législatif) de la FAE du 25 avril 2016 de quitter l’UNES, qui avait été contestée par référendum.

Les résultats du premier référendum à l’UNIL sont connus : les étudiant-e-s se sont prononcé-e-s à 57,8% contre une sortie de la faîtière nationale, revenant ainsi sur la décision prise par le législatif de la FAE le 25 avril 2016 à une majorité absolue de 56,5% des votes exprimés (13 voix pour, 1 voix contre et 9 abstentions).

Le Bureau (exécutif) de la FAE, qui, conformément à la décision prise par son législatif, a mené campagne pour défendre la sortie, est déçu de ce résultat, mais salue la démarche démocratique qui a permis la tenue d’un référendum amenant tou-te-s les étudiant-e-s de l’UNIL à pouvoir se prononcer sur un objet.

Le maintien de la FAE en tant que membre de l’UNES ne doit toutefois pas se concevoir comme mettant fin au travail mené par les représentant-e-s de la FAE auprès des différentes instances de l’UNES afin de mener des réformes de fond au sein de cette dernière.

Par ailleurs, le fait que la FAE reste membre de l’UNES ne doit pas non plus mettre un frein à la collaboration entamée avec d’autres associations non-membres pour réfléchir à d’autres modèles de représentation. En effet, comme déjà annoncé durant la campagne, une structure se voulant une alternative crédible à l’UNES est en passe d’être mise en place, en collaboration avec l’Association Générale des Etudiant-e-s de l’Université de Fribourg (AGEF) et l’Association des Etudiants de l’EPFL (AGEPoly) : le Réseau Suisse des Hautes Ecoles. Il s’agirait d’une structure plus flexible, se concentrant exclusivement sur des thématiques liées à la politique de la formation et les étudiant-e-s.

Si ceci doit encore être formellement validé par le législatif de la FAE, le fait de continuer à collaborer avec le Réseau Suisse des Hautes Ecoles, voire une adhésion de la FAE à celui-ci, ne sont en rien incompatibles avec l’appartenance de la FAE à l’UNES.

Retrouvez le communiqué de presse ici: 2016-11_05-cp_fae_resultat_referendum

Appartenance de la FAE à l’UNES: découvrez le podcast du débat!

Lundi 31 octobre à 17h30, a eu lieu le débat organisé par l’association Uthink sur l’appartenance de la FAE à l’UNES.
Nous avons eu la chance d’entendre débattre deux personnes défendant la SORTIE :
– Francisco Da Cruz Sousa Martins, co-président sortant de la FAE
– Maud Reveilhac, membre du Bureau de la FAE

ainsi que deux personnes défendant le MAINTIEN :
– Maxime Mellina, ancien co-président de la FAE et ancien membre du Bureau de l’UNES
– Elodie Koller, membre du comité référendaire

Des invité-e-s sont aussi intervenu-e-s pour donner leur point de vue :
– Thomas Mercier représentant l’AESSP
– Thierry Schiffmann représentant l’AEL
– Priscilla Sumbo et Marwan Douihou représentant l’AGEF (Association Générale des Etudiant-e-s de l’Université de Fribourg, sortie de l’UNES).

L’UNES était aussi là pour présenter ses activités en introduction du débat. Elle était représentée par Gabriela Lüthi.

Ce débat a été diffusé en direct sur Fréquence Banane : en voici le podcast: https://www.frequencebanane.ch/podcast/emissions-podcast/conference-uthink-referendum-sur-le-maintient-de-la-fae-dans-lunes/

Nous espérons qu’il vous permettra de mieux comprendre les enjeux de cette question, et n’oubliez pas de voter!