Jagannath Experience

______________________________________________

Le pèlerinage indien (yatra) comme expérience sensible : le cas de Puri, site du « seigneur du monde » Jagannath.

Projet d’ouvrage par Francis Mobio et Raphaël Rousseleau (Université de Lausanne)

Jagannath ou le « seigneur du monde » est une forme locale du dieu panindien Krishna/Vishnu, honorée dans le temple de Puri en Odisha (Inde de l’Est). La particularité de sa forme – une statue de bois avec de gros yeux peints – a fait beaucoup spéculer sur ses origines possibles (bouddhistes, tantriques, tribales, etc.).

Quoi qu’il en soit, ses influences variées font de lui un dieu à dimension universelle, attirant des fidèles de toute l’Inde orientale et bien au-delà (Rajasthan, Népal, mais aussi Japon, Etats-Unis, etc.). Cet aspect est d’autant plus présent que le dieu sort chaque année de son temple pour se ‘donner à voir’ dans la grande rue de sa ville, sur un char de bois géant, tiré par ses fidèles.

Fruit de la collaboration d’un anthropologue visuel-photographe (F. Mobio) et d’un ethnologue indianiste (R. Rousseleau), cet ouvrage photographique propose une immersion dans l’univers sensoriel des pèlerins rendant visite à ce dieu. Plutôt que de livrer une description fastidieuse des innombrables rituels constituant la « fête du char » (rath yatra) de Jagannath, notre choix méthodologique est de ‘traduire’ au mieux, en images, l’expérience visuelle (darshan) mais aussi tactile, sonore, olfactive et gustative des pèlerins de Jagannath.

Pour ce faire, nous avons suivi et documenté leur parcours mais aussi effectué des entretiens avec eux et enquêté sur ce qui retient eplicitement leur attention (au-delà de la nôtre). Nous avons ainsi cherché à réaliser une anthropologie sensorielle (ou esthétique en un sens large) rendant compte des émotions exprimées par les fidèles.