FNS : changements récents

De nouvelles dispositions viennent d’entrer en vigueur au sujet de l’engagement des doctorant·e·s FNS ainsi que des soutiens accordés aux publications en Open Access. Voici un aperçu des principales modifications.

Engagement des doctorant-e-s dans les projets FNS. Les doctorant·e·s FNS sont actuellement financé·e·s pour une durée maximale de 4 ans. Néanmoins, ce n’est plus la date d’immatriculation qui définit le début de cette période de soutien de 4 ans, mais la date effective du début de la thèse, qui peut se situer un an au maximum après la date d’immatriculation. Cela implique plus de flexibilité dans la mesure où la durée de la thèse peut être de 5 ans au total, dont les 4 dernières années financées par le FNS.

Même si le FNS propose actuellement une fourchette salariale applicable de manière flexible, les barèmes salariaux des doctorant·e·s FNS à l’Unil restent inchangés.

Liens utiles

 

Financements des publications en Open Access (OA)

Suite à la stratégie nationale sur l’OA définie par Swissuniversities, le FNS exige, de manière encore plus restrictive, que toutes les publications issues des financements qu’il accorde, soient disponibles en libre accès d’ici 2020.

Le FNS n’impose pas de modalités spécifiques pour les publications en OA, mais il ne finance que les frais liés à la voie dorée – c’est-à-dire la publication directe d’un ouvrage ou d’un chapitre de livre en OA, ou d’un article dans une revue OA. La voie dorée implique souvent des frais et ceux-ci peuvent être demandés au FNS.

La voie verte permet aussi un libre accès aux publications : après la publication par la maison d’édition, il y a l’auto-archivage dans une archive ouverte (comme Serval) avec un accès différé (embargo) à la version de manuscrit d’auteur. Cette voie n’implique pas de frais pour l’OA et il n’est donc pas nécessaire de demander des subventions.

Les chercheurs/euses peuvent également publier dans des revues à souscription permettant l’ouverture d’articles moyennant le paiement de charges (voie hybride). Cependant, ce modèle n’est pas soutenu par le FNS en raison d’un accès au savoir payé deux fois (« double dipping »). Les coûts liés à la voie hybride ne sont donc pas pris en charge par le FNS.

Par rapport au type de publication, le FNS finance les articles et les chapitres de livre uniquement si ceux-ci sont liés à un projet FNS. En revanche, les livres en version numérique sont subventionnés même s’ils ne résultent pas d’une recherche soutenue par le FNS.

Quant aux montants admis, le FNS rembourse les frais habituels des maisons d’édition scientifiques pour les articles de revue et les chapitres de livre. Pour les monographies et les ouvrages collectifs, des barèmes ont été récemment définis (voir l’art. 11 du règlement du FNS sur l’OA) : http://www.snf.ch/SiteCollectionDocuments/OA_Policy_Reglementstext_FR.pdf).

Je vous signale, enfin, qu’un document synthétisant la politique de financement de l’OA du FNS a été récemment mis à disposition des chercheurs/euses : https://www.unil.ch/openscience/files/live/sites/openscience/files/Open%20Access/Files/OA%20SNF%20CCBY.pdf

Dr Astrid Ruffa, chargée de missions-recherche, Décanat SSP

Liens utiles :