Anne Perriard

Anne Perriard est doctorante en sociologie à l’université de Lausanne et chargée de recherche à la Haute école de travail social et de la santé. Ses intérêts de recherche sont les catégories d’âge, les normes de l’âge adulte, les politiques sociales ainsi que les intersections des systèmes d’inégalités fondés sur l’âge, le genre, la classe et l’ethnicité. Elle a soutenu sa thèse en juin 2017 (membres du jury: Prof. Jérôme Rossier, Vice-doyen (Président), Prof. Dario Spini (directeur); M. Jean-Pierre Tabin (co-directeur); Prof. Aline Charles; Prof. Eléonore Lépinard; Prof. Marylène Lieber).

Les figures de la dépendance problématique des adultes : analyse intersectionnelle des politiques sociales liées à l’âge et à l’emploi dans le canton de Vaud

Les autorités du canton de Vaud ont développé depuis le début des années 2000 plusieurs politiques sociales en direction des adultes sans emploi. Elles ont pour particularité de se concentrer sur trois temps de l’adultéité : celui de la jeunesse, celui du faire famille et celui du vieillissement.

Cette thèse montre que ces politiques sociales reposent sur une naturalisation de l’âge qui produit des « figures de la dépendance problématique » aveugles à l’imbrication des rapports sociaux de genre, d’ethnicité, de classe, et a fortiori d’âge.

Ce travail est fondé sur un terrain empirique constitué de 235 situations de récipiendaires du revenu d’insertion vaudois qui ont été systématiquement analysées. Il développe une méthodologie inédite de mise en œuvre de l’intersectionnalité dans l’analyse des politiques sociales qui rend visibles les normes contemporaines de l’adultéité en Suisse.