Evaluation du soutien à la recherche en SSP

A l’automne 2016, les chercheur·e·s de la Faculté ont été invité·e·s à évaluer les mesures de soutien et de valorisation de la recherche mises en place par le Décanat. Sur les 416 chercheur·e·s contacté·e·s, 170 ont répondu aux vingt-sept questions en ligne portant sur la newsletter eSSPace Recherche, la Journée de la Recherche et le service de soutien à la recherche.

Les réponses montrent que ces services et instruments de soutien à la recherche mis en place par le Décanat SSP sont bien connus et généralement appréciés des chercheur·e·s, en particulier les professeur·e·s et les postdoctorant·e·s. Les doctorant·e·s apparaissent plus en retrait ; ils se sentent moins concerné·e·s par les articles de la newsletter eSSPace Recherche (un doctorant sur trois seulement la lit) ou les financements ponctuels à la recherche (auxquels sont effectivement éligibles seulement les chercheur·e·s au bénéfice d’un doctorat).

Les doctorant·e·s sont aussi le groupe de chercheur·e·s participant le moins à la Journée de la Recherche, alors qu’ils sont identifiés comme le public cible de cet événement, imaginé comme un espace d’échanges entre chercheur·e·s de disciplines et de niveaux différents, mais aussi un instrument de formation (préparation et présentation de poster) et de réseautage.

Les réponses au questionnaire montrent un attachement à la Journée de la Recherche (seulement 6% des personnes interrogées souhaitent la supprimer) mais il paraît nécessaire de repenser le format de cet événement, considéré comme peu attrayant car pas assez interactif et surtout peu valorisant pour les doctorant·e·s. La Commission de la Recherche a pris en compte ces remarques dans l’organisation de la prochaine Journée de la Recherche le 26 octobre prochain, dont le programme définitif sera annoncé prochainement.

Les résultats complets et détaillés sont disponibles dans la présentation ci-jointe (PDF).