Gautier Françoise Marie Antoinette et François, Journal d’Alfred – 1793

Journal pour Alfred Gautier rédigé par sa mère, 1793

Archives de l’Etat de Genève, AP 62 (Famille Gautier), 43 D XIX

Mon chef Alfred est ne le 18 jiuillet 93 a 2 heures ½ après midi que Dieu veuille repandre ses graces sur cet enfant et m’aider à l’élever dans sa connoissance et dans sa crainte ; afin quil devienne un bon chretien, de lui assurer par ce moyen autant quil dependra de moi, un Bonheur independent des circonstances mondaines, & qu’il contribue à celui de son excellente mere.
L’enfant, en venant au monde a paru fort en bien constituer des les premieres heures de sa naissance; s’étant evacue abondament, nous avons crus inutile d’aider la nature; mais deux jours après nous y avons eu regret; le petit à paru avoir des embaras, s’annoncant par des matieres billeuse et des soulevements de coeurs, nous lui avons donné alors un quart (?) de chane quil faut toujours donner les le premier jour; et nous repetames la meme ddose en y joignant autant de sirop de chircorée ; huit jours apres pour evacuer le mauvais lait quil avoit pu prendre en grande abondance, ayant commencée à tetter 2 heures après sa naissance. – Des les premiers jours l’enfant prit l’habitude de porter son pouce droit en sa bouche pour le teter ; nous ny fimes pas grande atention dabord, et il se contracta si fortement qu’a trois mois je fus obligée de lui mettre un bourse de peau pendant 5 ou 6 jours l’enfant pleura tout comme si on l’avoit servé – en general on doit se garder de laisser prendre aux enfants de mauvaises habitudes, il faut les amuser le moins possible les accoutumer a etre beaucoup au berceau ne les point prendre des quils pleurent (…)

Photo Archives de l’état de Genève