n°6: L’imagerie biomédicale disséquée

Echos du vivant n°6 : L’imagerie biomédicale disséquée

L’imagerie, anatomique et fonctionnelle, permet de comprendre de plus en plus finement la physiologie humaine, notamment le cerveau. Elle fait aussi partie de la panoplie de la médecine légale. Des techniques non encore transposables à l’homme permettent d’atteindre des résolutions toujours plus élevées, jusqu’à l’activité d’un seul neurone.

Télécharger ce numéro