R E S O N A N C E S

Lucas Bastos Vieira, Raphael Delmuè, Marion Fonjallaz, Simon Jobin, Yamina Sam et Mathieu Viennet
Cliquez ici pour accéder à l’interview de ce projet !


Réalisé sur la base de l’œuvre Frankenstein de Mary Shelley, notre projet propose une réinteprétation cinématographique des grandes thématiques abordées dans le texte, en particulier les réflexions de l’auteure sur la nature humaine et ses limites. Au moyen d’une sélection de trois passages du livre dictés en voix off, nous avons procédé à un collage de scènes extraites de deux films dont la thématique intrinsèque rejoint celle de l’histoire du monstre. En effet, le but est donc d’adapter de manière visuelle, auditive et sensorielle 3 oeuvres qui n’ont à priori aucun lien. Ce “mash up” permet d’adopter un regard nouveau par association directe de différents médias. Initiée par le mouvement dadaïste, la méthode du cadavre exquis visant à lier de manière aléatoire plusieurs partie d’un texte ou d’un dessin, constitue une référence. Les 2 films que nous abordons dans ce travail sont “Blade Runner” et “Cloud Atlas”. Dans sa finalité, notre projet vise à mettre en avant les éléments qui nous rendent humain, et inversément.