Ce site présente le travail de trois étudiants en sciences informatiques – Guillaume Leclerc, Matvey Khokhlov, Pedro Caldeira – ayant suivi le cours Histoire et Humanités digitales à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre de son programme en Sciences humaines et sociales (SHS). À l’exception de cet avant-propos, ils sont les auteurs de tous les textes publiés sur ce site.

Mené à deux voix – Raphaëlle Ruppen Coutaz et Frédéric Clavert, tous deux maîtres assistant.e.s à la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne – cet enseignement de Master avait pour but de donner à des étudiants de l’EPFL une double expérience, celle de l’historien.ne en archives et celle de l’historien.ne usant d’outils informatiques (textométrie et visualisation de données par exemple).

Pour réaliser ce travail, s’ils ont utilisé parfois des logiciels «clés en main» et notamment iramuteq, ils ont aussi fait de la programmation informatique, particulièrement pour préparer le corpus, code qui est disponible en ligne.

Le corpus sur lequel nous leur avons suggéré de travailler, une correspondance entre Robert Schuman et Jean Monnet de 1947 à 1953, est issu d’un recueil d’archives publiées dans la collection des Cahiers rouges par la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, qu’ils ont visitée. Les étudiants ont accepté, en y consacrant beaucoup de temps et d’énergie, de faire un traitement informatique de cet ensemble d’archives «classiques», qu’ils exposent ici.

Vers l’introduction.