Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Claudia Dubuis, Dre en anthropologie, chargée d’enseignement et de recherche Unine

Depuis plusieurs années et un peu partout sur le continent américain, les peuples autochtones luttent contre l’essor de l’industrie minière et pétrolière, comme on a pu le voir lors de la très médiatisée résistance à l’implantation d’oléoducs dans la réserve de Standing Rock. En quoi le regard anthropologique sur de telles mobilisations apporte-t-il un éclairage sur le fonctionnement de notre propre société et sur les rapports que nous entretenons avec la nature? Face aux défis environnementaux actuels, quelles propositions peuvent-elles amener? Autant de questions qui seront débattues dans ce cours d’introduction à l’anthropologie politique de la nature.

Après un détour par quelques anthropologues spécialistes du rapport à la nature dans les sociétés dites «autres» (Lévi-Strauss, Descola), nous aborderons les grandes caractéristiques de la relation de l’Occident à la nature, à partir de la foisonnante histoire environnementale qui s’est développée autour du débat scientifique sur l’«anthropocène». Enfin, le rapport complexe entre société et nature sera illustré à la lumière de la situation concrète des réserves aux Etats-Unis et au Canada.


Dates
lundis 28 octobre, 4, 11 et 18 novembre 2019
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.