Philosophie – Une philosophie de la joie: Spinoza

Guido Albertelli, philosophe

«Tout ce qui est très précieux est aussi difficile que rare.»

Penseur en marge déjà de son vivant, auteur réputé difficile, Spinoza poursuit pourtant un projet qui est au cœur de toute philosophie et qui s’adresse à chacun: chercher «un bien véritable, dont la découverte et la possession eussent pour fruit une éternité de joie continue et souveraine». Associer philosophie et joie peut d’abord paraître surprenant, mais il est peut-être devenu particulièrement nécessaire, aujourd’hui, de rappeler cet enjeu de l’activité de penser. C’est ainsi que Spinoza, avec son exigence de liberté – que ce soit par rapport aux autorités extérieures, religieuses ou politiques, ou par rapport à nos « passions », nos désirs, nos affects – dans sa quête d’une joie souveraine, apparaît aux yeux de beaucoup comme un penseur important et éclairant pour notre temps. Ce cours se proposera de dégager cet enjeu, en parcourant différents aspects de l’oeuvre, toujours à partir de la lecture de textes.


Dates
lundis 29 avril, 6, 13, 20, 27 mai et 3 juin 2019 – COMPLET
Heures
de 15h30 à 17h
Prix
185 fr. (215 fr. non-adhérent) pour 6 séances, supports de cours inclus

Inscriptions