Conférence | Guillaume Farel

Farel, l’homme qui marqua la Réforme en Suisse romande

A l’occasion du 450e anniversaire de la mort de Guillaume Farel, Olivier Labarthe, éditeur des registres de la Compagnie des pasteurs de Genève 1565-1588 et des œuvres imprimées de Farel 1542-1543, reviendra sur la vie et l’œuvre de cet évangéliste français représenté sur le Mur des Réformateurs de Genève.

Aigle, 1526. Un évangéliste français prêche l’Evangile et le renouveau de l’Eglise… Ce qui semble anecdotique a pourtant son importance, car Guillaume Farel deviendra l’une des figures majeures de la Réforme en Romandie. En effet, après son passage à Aigle, Farel se rend à Orbe, Morat, Grandson, Yverdon et Neuchâtel pour soutenir le mouvement de réforme. Neuchâtel passera à la Réforme en 1530.

En 1532, Farel est avec les Vaudois du Piémont, au synode de Chanforan, pour les inciter à rejoindre la cause de la Réforme. Il les invite à financer les publications réformées éditées à Neuchâtel sur les presses de Pierre de Vingle, que Farel a fait venir de Lyon. Ainsi sera financée la fameuse première Bible «protestante» en langue française éditée en 1535 par Olivetan et préfacée par Calvin. Farel est d’ailleurs représenté une Bible à la main sur le Mur des Réformateurs de Genève ainsi que devant la collégiale de Neuchâtel. Dès cette même année, Farel prêche la Réforme à Genève. En août 1535, il est l’instigateur de la décision de supprimer la messe, qui verra l’évêque et toute sa cour prendre le chemin de l’exil.

Le 21 mai 1536, Genève adopte la Réforme. Farel est l’inspirateur de cette nouvelle Eglise. Il contraint Calvin à rester à Genève. Avec lui, il structure l’organisation ecclésiale de Genève en lui donnant une liturgie et une confession de foi. Puis, à Pâques 1538, Farel est obligé de quitter la ville avec Calvin et Corault et va s’établir à Neuchâtel où il restera jusqu’à sa mort.

Farel est un pédagogue pour ouvrir les cœurs à la Parole, un bouillant prédicateur pour faire entendre les bienfaits de Dieu. Un homme de conviction. Mais aussi un pasteur soucieux des liens qui doivent se tisser entre les membres de la communauté, attentif au climat d’amitié qui seul peut rendre compte de l’amour du Christ.

De 20 ans l’aîné de Calvin et Viret, l’homme marqua en profondeur le visage de la Réforme en Romandie. Sans lui, elle aurait eu un tout autre développement.

Guillaume Farel, un Français prêche l’Evangile à Aigle en 1526
par Olivier Labarthe
Vendredi 11 décembre, 14h30
Salle F. Rouge de l’Hôtel de Ville, Aigle
Entrée: 15.- | Adhérent: 10.-

Télécharger le communiqué de presse.

Comments are closed.