Retraités mais pas en retrait!

« Les seniors doivent comprendre le monde qui change et être capables de s’y adapter. »

Roger Darioli, le nouveau président de Connaissance 3, l’affirme dans un article paru samedi 3 octobre dans le quotidien 24 Heures. « Les activités de Connaissance 3 sont bien plus qu’une occupation pour oisifs », ajoute-t-il. Professeur honoraire de médecine, il croit aussi à la capacité d’innovation des seniors; il l’a d’ailleurs rappelé le 5 octobre dernier, en préambule à la conférence de Manon Schick sur la valeur de l’engagement. L’enregistrement de la conférence sera bientôt disponible dans les podcasts du site.

c3-ouverture2015De gauche à droite: Jean-Pierre Allamand, Manon Schick, Roger Darioli, Patricia Dubois

La directrice de la section suisse d’Amnesty International a rappelé que s’engager dans la société civile n’était ni une question de temps ni une question de compétences. Car quelques minutes suffisent pour relayer une information militante; quant aux compétences, les associations en cherchent de toutes sortes (capacité de coordination, comptabilité, sens du contact…). Un discours en phase avec la volonté de Connaissance 3 de garder les seniors en mouvement en leur offrant une formation continue qui leur permettent d’être des acteurs dynamiques au sein de la société.

Retenons que cette thématique de l’engagement pour le changement social sera reprise et approfondie par Martina Schmidt dans son cours intitulé « La théologie de la libération, une forme de changement social toujours vivante? » (début du cours le 2 novembre).

Télécharger l’article de 24 Heures – 3 octobre 2015

Comments are closed.