Calcul à haute performance et stockage de données de recherche au Ci

L’UNIL se dote d’une nouvelle division de calcul et soutien pour ses chercheuses et chercheurs.

© Ruslan Kholyaev | Dreamstime.com

Dans un monde où le numérique est en constante et rapide évolution, les chercheuses et chercheurs de l’université ont un besoin toujours croissant de capacité de stockage pour héberger leurs données de recherche et de capacité de calcul pour les traiter. Reconnaissant ces nécessités, la Direction de l’Université a entamé au cours de ces derniers mois une réflexion afin de doter la communauté académique d’outils souples et performants. Trois buts ont été visés :

  1. Offrir une infrastructure qui serve les besoins de toutes les facultés en proposant des outils répondant aux besoins spécifiques de chacune et chacun en termes de calcul scientifique et d’hébergement de données,
  2. Fédérer les ressources en un seul lieu pour proposer un environnement plus puissant, accessible à toutes et tous, assorti d’un service de soutien,
  3. Proposer un environnement souple et facile d’accès, qui serve également de tremplin vers des infrastructures nationales plus larges (par exemple le CSCS, à Lugano) pour des besoins plus importants.

Dès aujourd’hui et par le catalogue de services du Ci, toute chercheuse ou chercheur de l’UNIL peut faire une demande d’hébergement de ses données et/ou les traiter dans un environnement de calcul à haute performance. Cet environnement est géré par une nouvelle Division calcul et soutien à la recherche (DCSR), rattachée au Ci, qui se tourne déjà vers la mise en place des prochains éléments qui viendront enrichir cette plateforme. On peut citer notamment des capacités de calcul et de stockage pour données sensibles, ou des environnements de travail sécurisés pour traiter les données personnelles.

Cette même division est également étoffée par un groupe de conseillers à même d’accompagner les personnes dans l’utilisation optimale de cette infrastructure.