ORCID renforce la visibilité des publications scientifiques UNIL

par Christian Ruchat, conception et développement, Ci-UNIL

Les publications de Serval sont désormais importables et exportables dans le registre ORCID utilisé par près de 4 millions de chercheurs à travers le monde, au prix de quelques clics.

© JEGAS RA – Fotolia

ORCID c’est quoi?

ORCID (Open Researcher and Contributor ID) est un organisme à but non lucratif soutenu par une communauté mondiale de membres institutionnels, notamment des universités (dont l’UNIL), des organismes de recherche, des éditeurs et d’autres intervenants dans l’écosystème de la recherche. Le site d’ORCID est accessible à l’adresse orcid.org.

Son objectif est de créer et d’entretenir un registre d’identifiants uniques de chercheurs permettant de résoudre le problème des homonymes, des changements de noms, des différences d’habitudes culturelles (prénom avant ou après le patronyme, usage ou non d’un deuxième nom, …). ORCID donne donc une identité unique et pérenne aux auteurs, selon une méthode semblable à celles utilisées pour les ressources (DOI, URN, …).

Outre l’identifiant unique, ORCID offre à ses membres la possibilité de créer un dossier personnel dans lequel le chercheur peut déposer ses contributions à la recherche, ce qui améliore sa visibilité.

L’identifiant ORCID est spécifié comme un URI. Par exemple, l’ORCID iD de Josiah Carberry (une personne fictive) est orcid.org/0000-0002-1825-0097. Utilisé comme URL dans un navigateur, il mène à son dossier ORCID.

D’autres organismes comme les universités ou les éditeurs, peuvent, pour autant que le chercheur le permette, consulter ou modifier les données contenues dans son dossier. ORCID permet dès lors de faire le lien entre un chercheur et ses contributions et affiliations dans le domaine de la recherche.

Le succès d’ORCID auprès des chercheurs est grandissant, le registre comptant actuellement près de 4 millions de membres.

ORCID à l’UNIL

L’UNIL est une institution membre ORCID depuis 2016. A ce titre, elle a accès à un service permettant des interactions entre ses données et celles d’ORCID, pour autant que le chercheur autorise l’UNIL à le faire. Cette autorisation se fait via la page personnelle Unisciences où le bouton « Créer ou lier votre ORCID iD » apparaît :

Il permet de se créer un identifiant ORCID et/ou de le lier à l’UNIL. Une fois le lien établi, l’identifiant ORCID apparaît dans la page publique Unisciences du chercheur.

Rappelons qu’Unisciences est le site qui présente publiquement les chercheurs et les unités de recherche de l’UNIL. Vous pouvez notamment y consulter les pages personnelles des chercheurs qui contiennent diverses informations comme leurs coordonnées, curriculum, recherches et publications. Unisciences comporte aussi une partie non publique (intra) qui permet la modification des données par les chercheurs. La liaison avec son compte ORCID devant être effectuée par le chercheur lui-même, c’est justement dans cet accès privé que le bouton « Créer ou lier votre ORCID iD » a été ajouté.

Exemple de page Unisciences intégrant un identifiant ORCID

Importation et exportation de publications

Outre cette intégration dans Unisciences, l’autorisation accordée à l’UNIL par le chercheur lui permet d’effectuer des échanges entre la composante travaux (works) de son dossier ORCID, contenant ses publications, et Serval, renforçant du coup leur visibilité.

Pour rappel, le serveur académique lausannois (Serval) est le dépôt institutionnel de l’UNIL et du CHUV. Il s’agit d’un projet collaboratif et intégratif soutenu par l’UNIL, le CHUV, la BiUM et la BCUL. Son but est de centraliser, préserver et diffuser les documents numériques dans le domaine académique des membres de l’UNIL et du CHUV. Les documents doivent par ailleurs être toujours accompagnés de métadonnées les concernant. Il comporte plusieurs collections dont la principale est celle des publications.

Serval a été mis en place dans le contexte du mouvement du libre accès (Open Access). Il offre la possibilité de diffuser les publications dans le cadre de la voie verte (green road) et permet aux auteurs de déposer leurs publications dans le dépôt institutionnel en parallèle à la publication commerciale.
Des informations supplémentaires, ainsi que de la documentation, à propos de Serval sont disponibles sur le site Info Serval.

Pour récupérer ses publications d’ORCID vers Serval, il faut commencer par sélectionner l’option « Importation de notice(s) » du bouton « + » de Serval dans MyUNIL :

Après avoir sélectionné la source « Mon dossier ORCID », plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

  • Si le chercheur a lié son ORCID iD et que l’UNIL fait partie des organismes de confiance, le lien vers son dossier ORCID est affiché en plus d’un bouton permettant de lister les publications qui s’y trouvent. Pour éviter la création de doublons, celles où une occurrence a été trouvée dans Serval à partir des identifiants sont affichées dans une liste dédiée et sont désélectionnées par défaut. Une fois la sélection terminée, il suffit de cliquer sur « Importer les publications » pour que l’opération soit effectuée.
    On se retrouve alors sur la page de la recherche des publications, avec un message qui liste les identifiants Serval des publications importées. Sélectionner « Mes publications (auteur) » depuis la liste déroulante « Mes recherches ». Les publications importées sont visibles et peuvent être soumises au processus Serval habituel permettant de vérifier les valeurs saisies, voire d’en ajouter (rappelons qu’elles peuvent être complétées automatiquement via DOI ou PMID), d’ajouter des documents et de définir leur visibilité.
  • Si le chercheur n’a pas encore lié son ORCID iD avec l’UNIL, ou s’il a supprimé ce lien dans son profil ORCID, un hyperlien menant vers sa page Unisciences est affiché. Il suffit donc de le suivre pour pouvoir établir la liaison ou la réactiver.
Exemple d’importation de publications contenues dans ORCID vers Serval

Dans le sens Serval vers ORCID, il suffit de lister ses publications depuis Serval dans MyUNIL avec le raccourci « Mes publications (auteur) », de sélectionner dans cette liste les publications à exporter vers ORCID, puis l’action « Exporter ». Un lien vers son dossier ORCID ainsi que la liste des publications qui ont été sélectionnées sont alors affichés. Les cas de figure où le lien entre ORCID et l’UNIL n’est pas activé peuvent aussi se produire ici et sont traités de manière similaire.

Pour finaliser l’exportation il faut sélectionner la destination « Mon dossier ORCID » puis le bouton « Exporter ».

Ces deux interactions (Unisciences et Serval) sont les seules qui sont envisagées via l’autorisation accordée à l’UNIL par le chercheur concernant son dossier ORCID. Les autres données du dossier, comme les données personnelles ou l’emploi, ne sont pas concernées.

Avec l’intégration d’ORCID à l’UNIL, nos chercheurs bénéficient, s’ils le souhaitent et s’ils investissent quelques minutes pour adopter le pont bâti avec Serval, d’une plus grande visibilité sur la scène .