Le projet

« Cinémémoire.ch La production en Suisse romande » a reçu le prix scientifique 2010 de la Fondation de la Banque cantonale vaudoise

Cinémémoire.ch propose un cadre de recherche en histoire culturelle nationale. Il a pour but de développer des projets singuliers en histoire orale du cinéma, et en priorité d’interroger les témoins d’une époque considérée comme la charnière entre l’« ancien » et le « nouveau » cinéma suisse.

Le volet romand de Cinémémoire.ch a démarré en septembre 2010 grâce au prix scientifique de la Fondation de la Banque cantonale vaudoise et avec le soutien de la Loterie Romande. D’autres soutiens financiers (l’Université de Lausanne, l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, le Réseau Cinéma CH, la Société Académique Vaudoise et la Fondation du 450e anniversaire de l’Unil) ont permis de réaliser 21 entretiens. Les personnes qui ont été filmées ont connu de près le milieu du cinéma suisse durant les années soixante et soixante-dix et sont principalement interrogées sur les pratiques et conditions de production en Suisse romande.

Les entretiens ont été transcrits et indexés. Nous en proposons ici une présentation analytique à travers une base de données librement accessible sur ce site.

Au sein de Cinémémoire.ch, ce travail s’inscrit dans un projet plus vaste d’histoire orale du cinéma, auquel collaborent l’Université de Lausanne, la Zürcher Hochschule der Künste, l’Université de Zurich et l’Université de la Suisse italienne depuis 2005. Il est dans ce cadre intimement lié au projet alémanique « Eine Oral History des Schweizer Films : Deutschschweizer Produktion » (voir Partenaires).

« L’accès aux entretiens individuels » permet de visionner les interviews dans leur intégralité.
« L’accès direct à la base de données » permet de visionner les films par séquences documentées, accompagnées de leur transcription, et d’effectuer des recherches à travers les 21 entretiens de manière ordonnée. Vous trouverez les principes qui ont guidé la construction de la base de données dans les informations méthodologiques. Un texte d’aide à la recherche se trouve sur la page d’accueil de la base de données.  On pourra lire leur transcription complète en cliquant sur le bouton « Entretiens transcrits »

 

Directrice du projet : Maria Tortajada
Chargées du projet : Gaëlle Delavy et Laurence Gogniat
Chefs opérateurs : Séverine Barde et Pascal Montjovent
Assistants caméra : Ludovic Matthey, Gregory Terlikowski et Léonard Veuthey
Post production : Laurent Kempf
Base de données : Yannick Meyer
Site internet : Selim Krichane
Collaboration aux transcriptions : Jennifer Darricau, Zoé Deuel, Romain Holweger et Aude Zurbuchen
Doctorante associée au projet : Marthe Porret