Journée d’étude « Nag et Gisèle Ansorge »

Journée d’étude
« Nag et Gisèle Ansorge »
sous la direction de Maria Tortajada et Pierre-Emmanuel Jaques

14 mai 2014

AFFICHE_ANSORGE

Outre les films d’animation au sable, réalisés avec son épouse Gisèle, ce sont des films de commande, des actualités, des documentaires que Nag a tournés, montés ou produits, de la fin des années 1950 jusqu’au milieu des années 2000. Un ensemble de titres réalisés dans le cadre d’une collaboration avec l’hôpital psychiatrique de Cery forment un corpus tout à fait extraordinaire, conjuguant portraits et films réalisés avec des patients. Aussi, dans le cadre de la collaboration qui unit les forces de la Cinémathèque suisse à celles de l’Université de Lausanne, il est apparu particulièrement opportun d’initier un programme de recherche portant sur Nag et Gisèle Ansorge. Il prend aujourd’hui la forme d’une journée d’étude combinant conférences et projections de films.

Cette journée d’étude s’articulera autour de deux axes principaux : d’une part, les « formes, techniques et institutions de l’animation » sur lesquelles porteront les communications de Benoît Turquéty, Suzanne Buchan, Jennifer Darricau, après l’ouverture de Maria Tortajada (9h00) ; d’autre part, le rapport entre « cinéma et psychiatrie » qui occupera les interventions de l’après-midi?, réunissant Jacques Gasser, Vincent Barras, Florence Choquard, Annick Urfer et Pierre-Emmanuel Jaques (dès 14h00). Des projections alimenteront ?les analyses proposées avec, principalement, des films tournés à Cery. Enfin, à 18h30, une séance de projection spéciale « Ansorge » aura lieu? au Cinématographe.

Programme

Télécharger.

Voir aussi la page de la Section d’histoire et esthétique du cinéma.