OHHH CAANAADAAA – AOUT 2017

OHHH CAANAADAAA – AOUT 2017

C’est un peu tard, je sais on est en novembre, mais j’aimerais toutefois partager mon expérience des mois passés ici avec vous 😀

Avec mon chum (copain en québécois :P), on a décidé de profiter de ma session à Québec pour y passer nos vacances d’été. On a donc fixé le départ au premier Août. Oui je sais, c’est la fête nationale, et oui on n’est pas trop patriotes hahaha

Escale à Montréal et ici les problèmes ont commencé… On nous a interdit l’embarquement sur le prochain (mini) avion vers Québec, parce qu’ils nous avaient déplacé la réservation au jour d’après car ils avaient prévu que notre avion Genève-Montréal serait en retard…ce n’était pas le cas… fatigue, désespoir et colère en regardant notre avion que s’en allait. Heureusement au guichet Air Canada on a rencontré notre angel (on t’aime <3), elle a commencé à taper sur son clavier comme une folle pour faire l’impossible et BAM billets à la main: COUREZ ! On arrive bien à Québec le jour même, après avoir partagé le voyage avec une équipe de basket universitaire californienne (on a mis genre 15 minutes pour comprendre que ce n’était pas un hasard si tout le monde était habillé de la même façon et était super grand XD). Mais clairement, c’était trop facile d’avoir nos bagages easy easy. Oui, nos bagages ont été perdus. Bonjour tristesse… Rappelez-vous, vous devez écouter les conseils de mettre dans le bagage à main l’essentiel pour quelque jours…pas comme nous quoi… Bref, on est arrivés dans ma colloc dans le super quartier de Limoilou, mais on ne pouvait même pas prendre une douche.
On était bien stressés car on devait acheter une voiture et être à Boston genre 3 jours plus tard pour le super concert de Coldplay (un rêve, MA-GNI-FI-QUE !). Heureusement toute c’est bien passé, et le matin suivant on avait nos bagages et la mission voiture a commencé. En un après-midi, j’avais mon super char, Optimus Prime, et une assurance automobile, THIS IS AMERICA my dear. Lire la suite

Un km à pied, ça use les souliers…

L’Ecosse, c’est le parfait endroit pour les randonnées. En habitant à Aberdeen, vous êtes proches des Highlands et de magnifiques autres endroits. La première chose que j’ai fait ici c’est de m’inscrire à l’association d’étudiants « Highland Frontier ». Du coup, petit passage au magasin de randonnée du coin pour s’acheter de bonnes chaussures de marche et bien sûr une veste de pluie bien chaude, on reste en Ecosse quand même. Je ne vais pas faire un article pour chaque randonnée, mais je vais vous parler de la première afin de vous donner une idée.

Première randonnée: Glen Clova.

On enfile les chaussures de marche et départ pour 1h30 de route, première expérience de la conduite à gauche et surtout des aléas écossais. Nous nous sommes fait bloquer la route avec le minibus parce qu’il y avait une course de tracteurs. Oui, oui, une centaine de tracteurs les uns derrière les autres essayant de rouler à toute allure. Après près d’une heure à essayer de les dépasser un par un sur cette route étroite, on arrive enfin à Glen Clova.

Glen Clova

 

Après 1h de marche nous arrivons à ce magnifique paysage. Ce n’était que le début de la randonnée, ce ne serait pas tout aussi drôle si on ne montait pas au sommet de la montagne.

 

 

 

Après une grande montée en altitude, la vue ne devient que plus belle. La température devient de plus en plus froide également. Le vent et la pluie rendent la chose moins agréable, mais la vue nous fait oublier la météo. L’Ecosse c’est être bouche bée à chaque nouvelle découverte. Aberdeen est à 1h30 de bus du début des Highlands, donc aucune excuse pour rester enfermés.

 

Une jupe vous avez dit?

Habiter à Aberdeen c’est aussi habiter proche des joyaux de l’Ecosse. La première semaine ici fût une visite tranquille qui ne nécessite pas beaucoup de marche: Stonehaven et Dunnottar Castle. Dunnotar Castle

Joueur de cornemuse devant le Dunnottar Castle

Le jour de notre visite, nous avons eu beaucoup de chance. Il y avait une célébration de mariage et il faisait super beau donc le paysage était magnifique. Lorsque nous sommes arrivés au château, un joueur de cornemuse était là. Il faut savoir que les hommes ne se promènent pas en kilt tous les jours. Si vous voyez un homme en kilt et entendez de la cornemuse, il s’agit très sûrement d’un mariage. La première impression de l’Ecosse fût incroyable. Le château de Dunnottar est LA chose à faire obligatoirement lorsqu’on habite Aberdeen.

 

 

 

 

Lieu de l’invention de la Deep Fried Mars Bar à Stonehaven.

 

En redescendant à Stonehaven après la visite du château, un petit fish and chips obligatoire également et la fameuse deep fried mars bar. Journée très clichée du touriste banal, mais à faire. J’avoue que la deep fried mars bar vous donne l’impression de manger une crise cardiaque, mais il faut goûter ça en Ecosse.

Présentation de Sarah

Présentation de Sarah

Salut moi c’est Sarah, 23 ans, étudiante en bachelor de psychologie à l’unil, actuellement en échange au Canada.

Le Canada : ses grands espaces, ses forêts, ses lacs, ses rivières… Rivières ? Vous avez dit Rivières ? Mais c’est le nom d’une ville ça ! Enfin plutôt Trois-Rivières QC, la ville où j’ai choisi de faire mon échange. Mais c’est quoi pour un nom de ville ça «Trois-Rivières»?

L’origine du nom Trois-Rivières qui date de la fin du XVIème siècle, est due en fait à une illusion d’optique (merci Wiki). En fait, un certain navigateur qui n’avait apparement pas les yeux en face des trous, Sieur Dupont-Gravé, naviguait en direction de Montréal lorsqu’il aperçu un premier affluent du fleuve, puis une langue de terre et un deuxième affluent suivi une autre langue de terre. Il prit le troisième affluent pour une autre rivière. En bref, il s’est trompé, mais le nom est resté. Ce qui est plutôt chouette.

Et alors, c’est comment? Et bien c’est… différent ! Déjà l’accent… On en parle ou pas de cet accent ? C’est bien la première fois de ma vie qu’il m’arrive de ne pas comprendre quelqu’un qui parle la même langue que moi, si c’est pas fou ça ! Au début tu ris presque à chaque fois que quelqu’un ouvre sa bouche, et finalement… c’est toi qui prend leurs expressions, et ça c’est encore plus drôle. Ah et l’uni ! Faut bien qu’on en parle un petit peu sinon ça fait pas très sérieux sur un blog d’ETUDIANTS en échange. Ok ok, t’inquiète je vais en parler. Alors l’uni. Comment dire… C’est très, très, très américanisé. D’abord y’a une piscine sur le campus (avec un sauna !), une boîte de nuit (on devait vraiment parler que de choses sérieuses ?), une piste intérieure de course (jamais vu ça), le tutoiement est de mise (si si même avec les profs), et encore pleins d’autres choses qui me viennent pas maintenant mais qui vont me revenir… Enfin je l’espère.

Sur ce je vous laisse moi il faut que j’aille finir ma job, parce que oui, les examens c’est pas comme chez nous non plus, tabarnac!

La suite au prochain épisode!

 

Distillé

Distillé

Voilà alors je m’étais dit que j’écrirai une note par semaine pour ce blog. Belle réussite vous en conviendrez sûrement ! Mais le temps tend à passer très très vite quand on est en échange. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas vraiment, les activités et les rencontres s’enchaînent et d’un coup, fin octobre est là. La moitié du semestre ou presque, et si je prenais le temps de raconter tout ce que j’ai eu la chance de faire ces dernières semaines ce texte serait beaucoup trop long. Mais si je peux apporter quelque chose d’utile à ceux d’entre vous qui hésitent à faire le saut et à partir pour une contrée (plus ou moins) lointaine… Et bien n’hésitez plus. Non, sérieusement, je ne rigole pas, embrassez vos peurs et faites-leur un câlin, suez sur vos dossiers de candidature, réjouissez-vous et surexcitez-vous. Je n’ai pas d’étude détaillée et « peer reviewed » pour vous présenter une argumentation digne de ce nom, mais vous devriez me faire confiance, après tout vous ne me connaissez pas.

Lire la suite