Petit bilan et bla bla en direct du pays du caribou

Sortie ski de fond (le ridicule ne tue pas haha)

Bonsoiiiiiir ! Ou plutôt bonne nuit, pour ceux qui seraient encore debout… Dans mon dernier post je vous disais que je profiterais de mes vacances pour écrire un petit quelque chose ici… Comment vous dire ? Ce fut un échec. Déjà parce que je ne me suis pas ennuyée. Il se trouve que j’ai de la famille dans le Vermont aux US, j’ai donc profité des fêtes pour leur rendre visite et… faire du ski ! Et oui ! ça m’avait tellement manqué… Bon par contre, rien ne vaut nos belles montagne, qu’on se le dise #swissmountainsfan.

La dernière fois je vous disais qu’il manquait un peu de neige… Je peux retirer ce que j’ai dit ? Parce que là ça va hein, je crois qu’on a compris, on peut passer à autre chose. Le printemps c’est pour quand ? Ah, en mai tu dit ? Ha mais oui c’est pour ça qu’on appelle ça la session d’hiver…

Tout ça pour dire fait toujours fret a TABERNAK ! Les fans de Got apprécieraient, parce que là c’est plus trop Winter is coming si vous voyez ce que je veux dire.

Bon fait que je vais vous laissez avec des images,

allez salut !

Christmas tree ! On a passé une après-midi à boire du thé et découper des flocons en papier, c’était vraiment chouette !
Boston 😀
Balade en raquette en mode « into the wild » au Vermont
La seule et unique photo que j’ai été capable de prendre avant que mon téléphone ne meurt de froid #Skiday
Sortie patin au domaine de la forêt perdue (oui c’est bien comme ça qu’elle s’appelle)
Brunch au Café Frida THE place to be à Trois-Rivières
Noël avec mes colocs 🙂

Présentation de Sarah

Présentation de Sarah

Salut moi c’est Sarah, 23 ans, étudiante en bachelor de psychologie à l’unil, actuellement en échange au Canada.

Le Canada : ses grands espaces, ses forêts, ses lacs, ses rivières… Rivières ? Vous avez dit Rivières ? Mais c’est le nom d’une ville ça ! Enfin plutôt Trois-Rivières QC, la ville où j’ai choisi de faire mon échange. Mais c’est quoi pour un nom de ville ça «Trois-Rivières»?

L’origine du nom Trois-Rivières qui date de la fin du XVIème siècle, est due en fait à une illusion d’optique (merci Wiki). En fait, un certain navigateur qui n’avait apparement pas les yeux en face des trous, Sieur Dupont-Gravé, naviguait en direction de Montréal lorsqu’il aperçu un premier affluent du fleuve, puis une langue de terre et un deuxième affluent suivi une autre langue de terre. Il prit le troisième affluent pour une autre rivière. En bref, il s’est trompé, mais le nom est resté. Ce qui est plutôt chouette.

Et alors, c’est comment? Et bien c’est… différent ! Déjà l’accent… On en parle ou pas de cet accent ? C’est bien la première fois de ma vie qu’il m’arrive de ne pas comprendre quelqu’un qui parle la même langue que moi, si c’est pas fou ça ! Au début tu ris presque à chaque fois que quelqu’un ouvre sa bouche, et finalement… c’est toi qui prend leurs expressions, et ça c’est encore plus drôle. Ah et l’uni ! Faut bien qu’on en parle un petit peu sinon ça fait pas très sérieux sur un blog d’ETUDIANTS en échange. Ok ok, t’inquiète je vais en parler. Alors l’uni. Comment dire… C’est très, très, très américanisé. D’abord y’a une piscine sur le campus (avec un sauna !), une boîte de nuit (on devait vraiment parler que de choses sérieuses ?), une piste intérieure de course (jamais vu ça), le tutoiement est de mise (si si même avec les profs), et encore pleins d’autres choses qui me viennent pas maintenant mais qui vont me revenir… Enfin je l’espère.

Sur ce je vous laisse moi il faut que j’aille finir ma job, parce que oui, les examens c’est pas comme chez nous non plus, tabarnac!

La suite au prochain épisode!

 

Melanie introduce herself

Melanie introduce herself

Howdy!

I’m Melanie, 26 years old and a master student studying ​sports and leisure management. I’m very excited to go to Texas A&M for my exchange!

Having completed a Bachelor in Tourism (with a major in sports management), I love traveling and exlporing the world. One might wonder why Texas? Well, indeed the south is special, but that’s exactly what I was looking for. Some years ago I’ve already spent two semesters in Alabama, and I was eager to return to a similar place. I have traveled to many other states, but I guess I somehow have a special affiliation to the southern states which I can’t explain. Furthermore, Texas A&M has a renowned sports management program, so here I am!​

Présentation de Nadine

Présentation de Nadine
Allô!
Je me dévoue pour vous parler durant les prochains mois de mon expérience d’une année à Montréal, à l’université anglophone Concordia, comme personne n’en a encore parlé. Et même si j’ai pas franchement toujours rêvé de venir me les geler par ici, vous faire un peu de pub pour Montréal et Concordia ne va pas être compliqué!
Montréal c’est assez grand pour que tu puisses trouver des gens et des activités qui te correspondent, pleins de sujets d’études (dans mon cas en géographie humaine, je fais ma 3ème année de Bachelor ici) mais aussi assez petit pour que l’ambiance soit super chill (rien que pour les dimanches au Piknic Electronik ou au tam tam du Mont-Royal, ça vaut la peine!) et les gens sympas. En plus, c’est une ville bilingue, ce qui veut dire que je perfectionne non seulement l’anglais à l’uni mais j’apprends aussi le québécois, qui met forcément de bonne humeur dès les premières annonces du matin dans le métro. Et crisse (l’équivalent local de OMG), que la bière est bonne! (Mais bon, pour le moment, je me noie plus dans les lectures interminables pour les cours que dans la bière).

Présentation de Alicia

Présentation de Alicia

L’envie de quitter la Suisse m’accompagne depuis quelques années. Parcourir cette planète qui est la nôtre et me perdre dans ses richesses, voilà ce qui me fait rêver. L’inconnu permet de découvrir des ressources qu’on ignorait avoir, et nous rend plus réceptifs aux autres autour de nous. La question de partir en échange ne se posait donc même pas.

J’avais passé trois mois à Vancouver il y a deux ans. Ce fût une expérience géniale dans une ville magique. Partagée entre l’envie de retrouver cette ville et découvrir autre chose, l’attraction pour Vancity a gagné. Mais je ne fus pas choisie, ça ne fait rien, ça sera Ottawa ! J’avais cette image du Canada comme pays ouvert et social, avec des gens tournés vers les autres et le partage. L’héritage des Premières Nations était aussi un aspect qui m’attirait dans cette destination.

Ah j’ai oublié les détails techniques, je m’appelle Alicia, j’ai 21 ans et je termine (on croise les doigts) mon Bachelor en sociologie et science politique. (Et j’adore ça.)

Ce départ fût bien différent de celui d’il y a deux ans, ou je ne rêvais que d’indépendance et de quitter mon environnement familier pour me redéfinir comme je l’entendais.

Cette fois il y avait un environnement et des personnes en Suisse que je ne laissais pas derrière avec le cœur léger. Mais la perspective d’une nouvelle aventure l’emporte sur tout le reste !