Tabernouche que le temps passe vite quand on s’amuse !

Tabernouche que le temps passe vite quand on s’amuse !

Ostiiii d’criss que j’aime le Québec ! Je me suis dit que j’allais profiter pour vous faire un petit topo de ma vie ici. Déjà j’avais pas mis de photo de Trois-Rivières (TR pour les intimes), sorry. Bon mais c’est pas tout ça mais faut que je donne une excuse valable pour ne pas avoir écrit… HELP ANYONE ? Non, en fait ma vie est tellement remplie que je peine à trouver du temps pour écrire ici (oui pas modeste la fille). Enfin bref ! Tiens par exemple je ne compte plus le nombre de fois ou je suis allée à Montréal qui est quand même LA ville du Québec (qu’on se le dise). Je n’ai pas encore visité la capitale (honte à moi) mais j’ai profité du week-end passé pour faire un petit tour à Toronto avec des amis étudiants en échange.

Oh et j’ai vu les chutes du Niagara ! Vous connaissez la légende ? Le mot vient de l’iroquois « Onguiaahra ». On raconte qu’une jeune fille mariée à un indien qu’elle n’aimait pas, s’est enlevée la vie en se jetant en canoë du haut de la chute dite du fer à cheval. Les fils du Dieu du Tonnerre l’aurait recueillie et depuis elle veillerait sur les chutes en sentinelle. Si ce n’est pas digne d’un conte de fée…

Lire la suite

Présentation de Sarah

Présentation de Sarah

Salut moi c’est Sarah, 23 ans, étudiante en bachelor de psychologie à l’unil, actuellement en échange au Canada.

Le Canada : ses grands espaces, ses forêts, ses lacs, ses rivières… Rivières ? Vous avez dit Rivières ? Mais c’est le nom d’une ville ça ! Enfin plutôt Trois-Rivières QC, la ville où j’ai choisi de faire mon échange. Mais c’est quoi pour un nom de ville ça «Trois-Rivières»?

L’origine du nom Trois-Rivières qui date de la fin du XVIème siècle, est due en fait à une illusion d’optique (merci Wiki). En fait, un certain navigateur qui n’avait apparement pas les yeux en face des trous, Sieur Dupont-Gravé, naviguait en direction de Montréal lorsqu’il aperçu un premier affluent du fleuve, puis une langue de terre et un deuxième affluent suivi une autre langue de terre. Il prit le troisième affluent pour une autre rivière. En bref, il s’est trompé, mais le nom est resté. Ce qui est plutôt chouette.

Et alors, c’est comment? Et bien c’est… différent ! Déjà l’accent… On en parle ou pas de cet accent ? C’est bien la première fois de ma vie qu’il m’arrive de ne pas comprendre quelqu’un qui parle la même langue que moi, si c’est pas fou ça ! Au début tu ris presque à chaque fois que quelqu’un ouvre sa bouche, et finalement… c’est toi qui prend leurs expressions, et ça c’est encore plus drôle. Ah et l’uni ! Faut bien qu’on en parle un petit peu sinon ça fait pas très sérieux sur un blog d’ETUDIANTS en échange. Ok ok, t’inquiète je vais en parler. Alors l’uni. Comment dire… C’est très, très, très américanisé. D’abord y’a une piscine sur le campus (avec un sauna !), une boîte de nuit (on devait vraiment parler que de choses sérieuses ?), une piste intérieure de course (jamais vu ça), le tutoiement est de mise (si si même avec les profs), et encore pleins d’autres choses qui me viennent pas maintenant mais qui vont me revenir… Enfin je l’espère.

Sur ce je vous laisse moi il faut que j’aille finir ma job, parce que oui, les examens c’est pas comme chez nous non plus, tabarnac!

La suite au prochain épisode!