Moitié de semestre au Québec

Déjà la moitié d’un semestre écoulé… Le temps défile à une de ces vitesses ! Mais revenons au début de cette aventure. J’ai pris l’avion fin juillet pour découvrir le pays en auto-stop, covoiturage et marche à pieds avant de commencer les cours. Ça a été incroyable: les québecois sont d’une générosité débordante, les paysages magnifiques, et les sentiers de randonnée super bien indiqués. Sur mon chemin j’ai croisé des caribous, des orignaux, des ours, des porcs-épics et tant d’autres animaux. Si vous êtes amoureux de la nature, je vous recommande vivement d’aller faire un tour dans le parc national de la Gaspésie (grimper au sommet du mont Albert et du mont Jacques-Cartier en vaut la chandelle). Si vous préférez visiter des villes, vous apprendrez tout sur les luttes entre les colonies française et britannique pour s’approprier le sol canadien et l’histoire du pays dans son ensemble dans la ville de Québec. La vieille ville vaut largement le détour et vous y trouverez de chouettes boutiques.

Parc Mégantic
Parc national de la Gaspésie

 

 

 

 

 

 

 

Sentier des Caps – Charlevoix
Parc national de la Gaspésie

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Présentation de Justine

Présentation de Justine

Bonjour à tous ! Pour me présenter brièvement, je m’appelle Justine, j’ai 20 ans et je suis actuellement étudiante à l’Université de Lausanne en psychologie (2ème bachelor).

Ayant toujours rêvé d’aller un jour au Canada, je me suis plongée dans l’aventure tumultueuse qu’est le dossier de candidature pour un échange universitaire dans ce pays sans aucune hésitation. En effet, je suis follement amoureuse de la randonnée, des forêts, des montagnes, des lacs… En bref, le Canada est mon endroit de rêve ! En plus de ça, ce pays offre l’occasion de suivre des cours touchant au domaine de la criminologie, me permettant ainsi de m’y former avant de débuter mon master. Finalement, les universités canadiennes proposent des classes beaucoup plus réduites qu’à Lausanne, ce qui permet plus facilement aux élèves d’exposer leurs opinions et aux professeurs d’avoir un réel contact avec les élèves. En soit, que du bonus ! Après beaucoup d’heures accordées à ce projet et beaucoup de frayeurs, j’ai finalement été acceptée à l’université de Bishop, qui se situe dans la ville de Sherbrooke (Québec).

Je suis désormais en plein dans l’administratif (visa, logement, assurance), et me réjouis fortement d’être enfin sur place pour pouvoir profiter pleinement de mon échange. J’ai notamment l’intention de partir un mois avant le début des cours pour pouvoir randonner dans les parcs nationaux québécois. Hâte de vous raconter ce périple qui ne saurait tarder !